Aujourd’hui , en allant au travail, cette question importante vous trotte dans la tête :  » Je m’écouterais bien un truc années 80 sur la route, quelque chose de bien mélodique et qui donne la pêche… »

Ne cherchez pas plus loin, Silver, le dernier album de Gotthard, est la bande son qu’il vous faut ! 3 ans après Bang, leur précédent album, le combo nous revient en grande forme, avec un CD gavé aux années 80, certes loin d’être original, mais qui se veut, à défaut, superbement écrit.

Les deux premiers morceaux Silver River et Electrified mettent l’auditeur dans l’ambiance: des riffs bien rock, des mélodies aguicheuses, une voix rocailleuse (admirez la rime), nous sommes en présence de morceaux taillés pour la scène, bien arrangés, et surtout qui s’imprègnent dans la tête dès la première écoute… du tout bon !

Le single Stay with me, dont le clip est visible sur toutes les plates-formes, se veut plus posé et classique : voilà donc, le défaut principal (malgré la qualité du morceau) de cet album : l’originalité ! Sur ce titre, l’intro en arpège, suivi d’un refrain plus pêchu et d’un solo hyper mélodique, a déjà été entendu plus de mille fois, et la comparaison avec certaines powers ballades de Bon Jovi, par exemple, est inévitable. Le début du morceau Why est un autre exemple : on jurerait entendre celui de Rape me de Nirvana… Heureusement le titre se diversifie, avec l’apport de claviers notamment, ce qui le rend, au final, très agréable à écouter.

Le reste de l’album se partage entre ballades bien ficelées et morceaux plus incisifs : citons notamment My oh My , ou la basse bien ronflante de Marc Lynn fait des merveilles, et où le chant de Nic Maeder se veut impérial. Seul petit bémol pour votre serviteur : les solos un peu trop court… après cela reste très subjectif… Vous voila donc paré pour aller au travail avec dans vos petites oreilles ce très bon album que l’on penserait écrit dans les années 80. Un album parfait pour vous mettre de bonne humeur, et vous faire siffloter les mélodies des morceaux au bureau ou devant la machine à café… Vivement une nouvelle production de cette qualité !!

Silver
Gotthard
Nuclear Blast
2017