uprise-nemeseaCela fait quelques temps que je suis sur Facebook la progression du travail du groupe néerlandais Nemesea pour diverses raisons. Les néerlandais nous reviennent avec leur dernier album, qui sera dans tous les bacs le 29 avril. Donc oui je prends beaucoup d’avance mais cela s’explique par un coup de cœur.

La cover de cet album est juste sublime et représente bien la multitude de facettes de la musique du groupe. Du très très bon boulot. Et l’album commence très fort avec Hear me. Très enlevé ce morceau donne tout de suite le ton : du gros son, une alternance de voix féminines et masculines très intéressante (même si on en voit de plus en plus ces dernières années) et des rythmes entraînant. Et ce n’est pas le morceau suivant, Twilight, qui va me faire mentir. Invitant au voyage, proposant une dimension épique et grandiose, tout est là pour me plaire. Forever propose des sonorités plus électro, ce qui n’est pas inintéressant du tout au vu du profil et de la musique du groupe. La voix de Manda se prête en tout cas à merveille à ces compositions. Le refrain de ce morceau pousse encore plus loin l’immersion et si on ferme les yeux on se croirait en train de voler… Pour vous rendre compte je vous invite à découvrir la lyrics video de Twilight ci-dessous :

Let it burn est le morceau suivant de la tracklist et on retrouve les éléments qui ont fait la réussite des morceaux précédents : des refrains forts accompagnés de couplets bien composés. Time to make it revient aux bases avec une musique très électro, une alternance de rythmes, le tout conduisant à des refrains où l’on headbang avec joie. Can’t believe it est plus rock et donne vraiment envie de rouler à fond de train sur une route américaine déserte. Light up the sky nous offre une pause ballade bienvenue, tandis que Get out revient avec un rythme endiablé et entraînant. L’alternance est vraiment intéressante et bien faite en tous cas. Avec Bones on reprend une louchée de morceau presque lyrique et magnifique et Hold on conclue cette petite pépite musicale sur un rythme lent avant de vraiment prendre son envol. Il est loin le temps où les groupes reléguaient les moins bons morceaux en fin d’album !

Avec Uprise Nemesea montre, si la preuve était encore nécessaire, que le groupe fait partie des grands. Cet album est une de mes petites surprises depuis le début de l’année et je ne peux que vous inviter à vous plonger dans l’univers de ce groupe, en tout cas moi je n’hésiterais pas à les suivre encore longtemps…

Uprise
Nemesea
Napalm Records
2016