Je ne suis pas forcément un grand amateur d’EP, que je trouve souvent trop réservés aux fans hardcore des groupes car trop de rééditions et de lives dessus à mon goût. On y échappe pas totalement avec The Duke, le nouvel EP de Lamb of God.

Le disque s’ouvre sur un inédit, The Duke et immédiatement on retrouve l’esprit L’ambiance of God, toujours aussi agréable à l’oreille. Du gros son, un chant impeccable et même un petit solo de guitare du plus bel effet. Le refrain est vraiment entraînant également. Une très belle réussite. On passe ensuite à Culling, autre inédit. Plus lourd au niveau de ses rythmiques et proposant un univers clairement plus dark, il saura en tous cas ravir les fans du groupe et est une sympathique entrée en matière si on ne les connaît pas.

On passe ensuite à ce que je considère la part chiante d’un EP : les morceaux live. Still Echoes, 512 et Engage the Fear Machine sont trois morceaux bien connus des amateurs et l’enregistrement est d’excellente qualité. On y sent bien toute la passion du groupe pour sa musique et ses fans. Toutefois cela n’est pas, selon moi, le point fort de cet EP qui repose sur les deux inédits.

L’agneau de Dieu prépare donc activement son prochain album et sait faire patienter ses fans en leur proposant deux nouvelles pistes d’excellente facture. Attendons donc la suite, je suis vraiment curieux de voir ce qu’ils vont bien pouvoir nous proposer !

The Duke
Lamb of God
NuclearBlast 
2016