a0369854225_5

Petit groupe français for sympathique, Except One a sorti son second EP, intitulé Haunted Humanity, il y a quelques temps. Ne connaissant pas à l’origine j’ai quand même jeté une oreille et je ne l’ai jamais reprise…

Rise débute l’EP de belle manière : des riffs efficaces, du chant hurlé, rythmique entraînante. On sent que le groupe n’en est pas à ses premiers morceaux et sait ce qu’il fait. Dans le style d’un Arch Enemy ou encore The Agonist, on retrouve des terres connues et surtout un grand plaisir d’écoute. On enchaîne avec Lost qui dès la première seconde débute vraiment très fort avec du chant hurlé immédiat et des musiciens énervés en fond. Un excellent morceau de musique, bien construit, bien joué, rien à redire. Schizofriend propose à son tour ses riffs mais en possédant en arrière un aspect plus mélodique, plus épique que les précédents. En l’écoutant j’avais une sensation post-apo très forte finalement. Revenge vient ensuite faire résonner ses rythmes, cette fois encore plus lourds que les morceaux précédents. Toutefois on continue à sentir cette mélodie lancinante en fond qui rend vraiment bien.

On attaque la seconde moitié de l’EP avec Elm Street, qui suit parfaitement la veine des titres précédents, tout comme l’excellent Disease, qui a d’ailleurs donné lieu au tournage d’un clip. C’est pour moi LE meilleur morceau de l’EP et je n’ai pas boudé mon plaisir en le découvrant. Regardez le clip ci-dessus cela vous donnera une bonne idée de ce que vous pourrez trouver dans le CD. 7Even conclue le tout de belle manière. Un début assez lent, inquiétant même, et qui justifie le Haunted du titre de l’EP. Là on entre vraiment dans l’épique en tous cas. Puis le rythme s’emballe, les guitares prennent leur envol tout comme la batterie, puis la voix fait son affaire. Une excellente conclusion pour un EP réellement intéressant.

Haunted Humanity est tout ce que l’on attend d’un EP métal : efficace, bien réalisé, proposant de découvrir l’univers d’un groupe. Et je dois dire que l’univers d’Except One m’a vraiment bien parlé. Violent tout en restant mélodique, c’est une belle entrée en matière pour tout amateur du genre qui souhaiterait découvrir un groupe français. Je devrais les voir prochainement sur scène donc je pourrais vous dire ce que j’en ai pensé en live, mais de ce que j’ai pu lire ça va envoyer !

Haunted Humanity
Except One
D.I.Y.
2016