16845_aj_m_1608Breizh of the Dead, c’est une histoire de viande avariée et d’état d’alarme de tous les instants. Avec tout ce qui pullule de récits contenant du zombie, forcément, il ne réinvente pas le fil à couper le beurre, mais ça se lit vite et bien. On apprécie de se laisser embarquer dès les premières pages.

Une intrigue classique, donc, mais qui nous épargne des temps morts inutiles. Les personnages sont efficaces, ne font pas dans la dentelle (pour le plus grand plaisir du lecteur) et ont le mérite de ne pas tourner autour du pot. On s’attache rapidement à ce groupe de survivants plutôt cocasse. Une joyeuse bande explosive, articulée autour de Florent et Stéphane, couple dont les préoccupations ne tournent pas qu’autour des zombies, offrant ainsi des apartés bienvenus. L’ensemble est sagement pimenté de quelques scènes de sexe, au cas où le lecteur préférerait, lui aussi, la chair fraîche, mais dans un contexte différent.

Breizh of the Dead est une sorte de Guide Michelin de la Bretagne sur fond de références musicales. Un mélange jubilatoire de clichés ambulants, de culot et de sentiments.

Pour une ambiance pulp à souhait, des flingues, de l’humour et du rebondissement sans prise de tête, c’est ce roman qu’il vous faut !

Breizh of the Dead

Julien Morgan

Éditions Critic

Nombre de pages inconnu (ebook)

4,99€