Golgotha – WASP

wasp-golgothaFan de la première heure du groupe, et ce depuis le single « (Animal) F… Like A Beast », je n’attendais plus grand chose de WASP qui, depuis quelques années, s’était fourvoyé dans des albums médiocres, des changements de personnels incessants et une attitude discutable de son leader.

Oui, mais voilà, Blackie Lawless a rencontré Dieu et cela l’a changé en tant qu’homme et surtout, en tant que musicien. Il suffit pour s’en convaincre de jeter ses deux oreilles sur cet excellent Golgotha qui renoue avec les riffs meurtriers d’antan, les solos rageurs et les mélodies accrocheuses.

Dès « Scream », on a l’impression de retrouver la hargne des premiers albums : « Shotgun », avec cette once d’expérience en plus qui leur a fait écrire des titres plus consistants : les excellents « Last Runaway », « Slaves Of The New World Order » et « Hero Of The World ».

En neuf titres, WASP nous montre qu’après plus de trente ans d’existence, ils ont encore quelque chose à dire et qu’il va falloir compter sur eux.

Servie par une production léchée qui nous laisse saisir chaque arrangement, la musique de WASP est, certes moins méchante qu’aux premières heures, mais joue à présent sur davantage d’émotion, de finesse et de subtilité. A acheter d’urgence.

 

Golgotha
WASP
Napalm Records
2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *