spirited awayDans les prochains jours sort le dernier album du groupe français Asylum Pyre, le troisième d’une série que l’on espère longue. Une fois de plus je ne connaissais pas le groupe au moment de la première écoute et je dois dire que j’ai pris une très grosse claque.

Mais commençons par le début avec la pochette. L’artwork est juste magnifique et propose une excellente vision de l’univers de ce groupe et surtout de l’album en lui-même. De très bon augure pour la suite ! Et l’album démarre avec le morceau Second Shadow, qui débute avec cette voix d’enfant appelant sa mère alors que la guitare et la basse commencent à prendre le dessus. La voix de Chaos Heidi se pose ensuite la musique et le refrain vient très vite. Du très très bon travail de composition qui annonce vraiment le meilleur pour la suite, le rythme étant vraiment entraînant. S’ensuit The Silence of Dreams, morceau beaucoup plus nerveux et doté d’une voix de grunt qui surprend de prime abord mais vient parfaitement se poser en contrepoint de celle de la chanteuse. Johann Cadot fait du très bon travail sur ce morceau et propose quelque chose d’abouti. Le solo de guitare en milieu de chanson est également bien amené. L’un des meilleurs moments de l’album. Vient ensuite Only your Soul, titre ayant donné lieu au clip que vous pourrez voir ci-dessous. Plus doux au niveau de la rythmique il offre néanmoins la possibilité à Chaos Heidi de montrer tout le potentiel de sa voix à travers des refrains de toute beauté. Personnellement je comprends tout à fait qu’ils aient choisi de prendre ce morceau pour le clip car il est pleinement abouti et donne une bonne idée de l’ensemble de l’album.

Unplug My Brain est un autre moment fort de cet album pour le moment d’excellente qualité. Les rythmes et certaines voix plus électroniques lui donnent un côté plus pop/rock qui finalement passe très très bien à l’écoute et donne vraiment envie de débrancher son cerveau et de juste vivre la musique. In Hayao’s Arms est un peu un moment inattendu au cœur de Spirited Away. Cette composition instrumentale de cinquante et quelques secondes vient interrompre le rythme de l’album et, même si elle est très jolie, je me suis vraiment demandé ce qu’elle venait faire là. La chanson éponyme de l’album redonne un peu de tonus à tout ça. Spirited Away est dans la veine des chansons précédentes : rythmée, des voix bien posées, une composition et une réalisation impeccable. Le refrain est tout particulièrement entraînant et devrait vraiment envoyer en live.

On attaque maintenant la deuxième moitié de l’album avec The White Room morceau plus posé, plus calme. Une très chouette ballade qui vient offrir une pause après une suite de chansons de très bonne qualité. Soulburst est, pour moi, l’un des morceaux les plus surprenants du CD. Elle commence doucement avant que tout parte en cacahuète, en grunt et en jeu de batterie déjanté. Vraimetn surprenant mais pour autant très bien mené donc rien à redire dessus. At My Door est encore un moment fort de l’album, notamment avec son refrain, et revient plus dans la veine de ce que l’on écoutait juste avant Soulburst. Shivers est la chanson suivante. Et elle reste dans la veine des précédentes : excellente. A noter le jeu de batterie de Vincent Kreyder, de très très bonne qualité. Instants in Time revient sur le mode ballade en proposant quelque chose de très lourd comme son, accompagné d’une voix éclaircissant le tout. Du bel ouvrage. Fly conclut l’album, de fort belle manière et referme la page Spirited Away avec une certaine mélancolie pour l’auditeur que je suis. Une très belle ballade, douce et mélancolique à souhaits.

Spirited Away est donc pour moi le moyen de faire la découverte d’Asylum Pyre et clairement ils envoient du très lourd. Les mélodies sont bien amenées, la composition est nickel, les voix sonnent parfaitement. Rien à redire, donc et si vous aimez le clip de Only Your Soul alors jetez-vous sur l’album car l’ensemble est de la même veine. Encore une belle découverte de 2015 et vivement l’interview, qui viendra très rapidement.

Spirited Away

Asylum Pyre

Massacre Records

2015