Dooweet OBSKURE MAG DONE INDIV NB 1eMaginarock : Bonjour Sarah, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à nos questions. Pourrais-tu tout d’abord te présenter, ainsi que Dooweet ?

Sarah Kazaroff : Bonjour et merci à toi pour cette interview et de l’intérêt porté à notre festival ainsi qu’à Dooweet.

Nous sommes une agence de promotion dans le rock et le métal. Nous sommes trois attachés de presse, Christophe et moi sur Paris et Elodie basée à LILLE. Notre objectif est de défendre les projets des groupes émergents auprès des médias et du public.

M. : Tu es en charge de la programmation du Paris Rock Festival. Peux-tu nous expliquer tout d’abord d’où vient ce festival ?

S.K. : Le PARIS ROCK FESTIVAL a été créé dans le but de célébrer nos trois années d’existence et de faire connaître les groupes que nous soutenons à un maximum de public afin qu’ils puissent continuer de développer leur projet dans le temps.

Ce festival rock « dans tous ses styles » est essentiellement composé de groupes émergents français dont les influences vont piocher dans le blues, le folk ou l’électro.

Petite exception pour deux groupes, dont la tête d’affiche du dimanche, Monkey3 qui vient de Lausanne et Be The Wolf qui vient d’Italie que nous souhaitions faire jouer depuis un moment si l’occasion se présentait et voilà 🙂

M. : Comme je l’ai dit plus haut, tu es en charge de la programmation du festival. Sur l’affiche et le programme on aperçoit des noms comme Naïve, The Morganatics, Evenline,… Peux-tu nous expliquer comment s’est fait ton choix ?

S.K. : Je souhaitais créer une affiche de qualité et éclectique avec des groupes que nous soutenons. Je dis bien éclectique car même si c’est une affiche 100% rock, les groupes viennent de différents horizons avec différentes influences musicales comme je l’explique un peu plus haut. Et c’est ça qui rend à mon sens l’affiche riche.affiche_parisrockfestival_01_web

M. : Quels sont tes espoirs pour cette première édition ? Déjà en train de réfléchir à la prochaine ?

S.K. : Pour cette première édition, mes principaux souhaits sont que les groupes qui seront sur scène prennent plaisir à jouer, et à donner le meilleur d’eux-même et que le public soit là pour partager ces moments avec eux, et s’éclate !

Houlà (RIRES) non je t’avouerais que pour le moment je ne réfléchis pas encore à une prochaine édition. Nous allons déjà vivre celle ci qui sera à mon avis assez intense et une chouette experience. .

Mais il est clair que je suis absolument pas fermée à une bonne opportunité donc j’ai envie de dire wait and see ! 🙂

M. : Merci Sarah d’avoir pris un peu de temps pour répondre à mes questions, on ne manquera pas de suivre

S.K. : Merci à toi !