coudrayeMaginarock : Bonjour Mathieu, tu étais directeur artistique pour Argemmios Éditions et Jeu de rôle magazine, aujourd’hui tu l’es pour le Salon Fantastique pour lequel tu as notamment réalisé les affiches des trois dernières éditions. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Mathieu Coudray : Bonjour eMaginarock. Mon parcours a commencé en tant que graphiste dans le domaine de la pub. Puis je me suis lancé en indépendant en 2007, m’orientant dans la réalisation d’illustrations, ma passion de toujours. De fil en aiguille, j’ai travaillé et travaille pour divers éditeurs comme Les Éditions du Riez, 1000 Saisons (aujourd’hui sous le nom du Grimoire), Rivière Blanche, Éditions Voyel… J’ai également eu l’opportunité de sortir deux bandes dessinées humoristiques (Les Zozios et Stickers la Mouche) aux Éditions Argemmios. Plus récemment, j’ai réalisé des illustrations pour des jeux de rôles comme Broken World (éditions OhMyGame), Le dernier bastion (éditions Ageektion) et d’autres à venir… mais j’en reparlerai en temps voulu héhé.

Salon Fantastique 2013 Affiche Salon Fantastique 2013
sombresromantiquesLes Sombres Romantiques
Editions Du Riez
onisthrolabe-cadreIllustration pour BrokenWorld
Editions OhMyGame


M. :
Le crowdfunding, ou financement participatif, du Registre des Chats Imaginaire a déjà bien avancé et il est maintenant certain que le projet va se faire.
D’où t’es venue l’idée de ce livre et pourquoi le crowdfunding ? 

conteur-coudraymathieu
M.C. :
J’ai moi-même plusieurs chats et ils m’ont toujours fasciné. C’est de cette fascination que l’envie m’est venue de les dessiner en posture humaine. La première illustration de chat,
Le Conteur de Légendes est sortie en carte postale chez Argemmios Éditions, d’autres ont suivi, et suite à leur succès, une collection de cartes est née. L’envie de les regrouper dans un ouvrage et de leur créer une histoire propre à chacun est devenue une évidence. Depuis plusieurs années je participe à des salons et des festivals et on m’a souvent demandé si un jour je sortirai un artbook avec des chats. Après une étude du projet, la meilleure solution pour offrir le plus bel objet à mes yeux est le crowdfunding. Celui-ci m’offre une grande liberté sur les finitions de l’ouvrage au risque d’échouer dans ce financement. Heureusement, à l’heure d’aujourd’hui, grâce aux soutiens, aux partages, aux fans et à vous, le projet est une réussite.

M. : Comment va se passer la réalisation du registre ? Tu produis à la fois le texte et les images. Toi qui es aussi scénariste de bandes dessinées, comment envisages-tu l’écriture d’un livre illustré ?

M.C. : Pour la réalisation du registre, il m’arrive de commencer par l’illustration avant le texte et d’autres fois l’idée d’une histoire m’inspire l’illustration.  J’ai toujours été séduit par les poèmes et les nouvelles, ce qui m’a incité à en écrire. C’est exactement le genre que je souhaite pour cet ouvrage. De plus, de très bons amis écrivains me conseillent dans mon travail.

 

M. : Quelle masse de travail te reste-t-il encore sur le livre illustré ? Quand penses-tu pouvoir le sortir ?

M.C. : La sortie officielle est prévue en avril 2016, ce qui me laisse un délai nécessaire pour continuer et peaufiner les illustrations, les textes, la mise en page ainsi que les autre éléments graphiques. Chaque jour, la réalisation du contenu avance, à mon rythme. J’ai prévu un grand délai pour être sûr de fournir le meilleur !

ladyblanche-web
M. :
Comment ressens-tu la réception qui est faite de ce crowdfunding ?

M.C. :  Incroyable ! Pour être franc, je ne m’attendais pas à un tel accueil. Depuis le début je ne compte plus le nombre de fois où j’ai remercié les gens pour leurs messages d’encouragements, leurs soutiens, leurs ondes positives et leurs partages.

M. : On parle souvent du ras-le-bol du public de voir tous les projets montés par ce biais, mais pourtant visiblement cela continue à fonctionner. Penses-tu que le crowdfunding soit  un mode de fonctionnement viable sur le long terme ?

M.C. : Le financement participatif a déjà fait ses preuves puisqu’il est là depuis pas mal d’années. Des chanteurs connus aujourd’hui ont percé grâce à ce système, tout comme les jeux de rôles qui ont été publiés ainsi, ou encore des séries et des webséries qui voient leurs saisons perdurer grâce au crowdfunding. En ce qui concerne l’avenir, ça, je ne saurais dire, tout va si vite.

M. : Merci Mathieu pour tes réponses et je te dis à très bientôt avec ce Registre des Chats Imaginaires, car aucun doute, le projet va se faire !

M.C. : Merci à vous et à votre soutien également !

Lien vers le crowdfunding Le Registre des Chats Imaginaires :
fr.ulule.com/chats-imaginaires/

Site Internet de Mathieu Coudray :
www.mathieucoudray.com