Live love hopeUn album de Boston est toujours un événement, tout d’abord parce que ce groupe américain est devenu culte depuis la sortie de ses deux premiers albums, mais surtout parce qu’en plus de trente-cinq ans de carrière, ce n’est que le sixième opus qui nous est offert et que le précédent remontait à 2002. Autant dire une éternité pour l’industrie musicale. Heureusement, si l’attente fut longue, elle nous permet de nous mettre entre les oreilles 11 chansons soignées, finement arrangées, qui font la part belle aux mélodies accrocheuses, aux chœurs millimétrés, aux ambiances nuancées et aux constructions uniques qui portent toutes la griffe de Tom Scholz. Il suffit d’écouter « Didn’t Meant To Fall In Love » sur laquelle intervient le regretté Brad Delp pour s’en convaincre.

Chaque titre est un petit morceau d’anthologie qui nous ramène au cœur des années 1980, tout en s’inscrivant dans une sorte d’intemporalité magique nous entraînant dans un univers inconnu des chaînes musicales dévoreuses de musique à bâfrer sur le pouce. Ainsi, les petits bijoux que sont « Sail Away », « Heaven On Earth » ou « The Way You Look Tonight » possèdent toutes les qualités pour devenir des classiques du groupe aux côtés de « More Than A Feeling » ou « Don’t Look Back ». Même si l’époque a changé, Boston s’avère une valeur sûre du rock à l’Américaine.

A noter qu’il nous est proposé une relecture de « Someone » et « You Gave Up On Love », deux titres présents sur Corpoate America, nous montrant à quel point le leader de Boston est un perfectionniste capable de peaufiner une chanson durant des années. Espérons qu’il ne lui faudra pas dix ans pour nous livrer un successeur à cet excellent Live, Love & Hope.

Live, Love & Hope
Boston
Frontiers
2013