pochette_cartonVoici l’EP d’un nouveau groupe de métal symphonique français qui se lance sur la grande scène, Midnight Sorrow. Découvrons un peu ce que ce groupe a à nous proposer à travers les cinq morceaux ici proposés. Cristal Drops commence particulièrement bien avec une simple musique, très douce, dont le clavier vient nous apaiser les oreilles, nous les ravir. Un très très beau morceau qui enchaîne directement sur quelle chose de plus consistant. Waterfall attaque de suite avec des chœurs masculins suivis d’une voix de femme à la clarté impressionnante. Sur le refrain les deux se mêlent pour donner un résultat du plus bel effet. Il s’agit probablement de mon morceau préféré d’ailleurs. Je suis un peu moins fan de Between Sun and Moon. Sur cette piste on retrouve une guitare au son lourd suivi de batterie. Le morceau reste assez classique mais le vrai bémol est le chant où j’ai eu l’impression que la chanteuse forçait un peu trop sur sa voix.

At First, morceau éponyme, est assez doux au départ, la voix féminine de Maureen enchantant l’auditeur, puis une voix rauque vient reprendre en canon le refrain pour un effet des plus réussis. Une belle balade métal. Au contraire de Between sun and Moon la chanteuse, même si elle cherche à tomber dans le lyrique, n’est pas trop forcée et reste cristalline. Un peu plus loin dans le morceau un mélange de batterie et de guitare, très rythmé, vient donner un nouveau souffle à l’ensemble, presque un aspect épique. Behind the Waterfall est le cinquième et dernier morceaude l’EP et donne lui clairement dans la dimension épique. En effet, intégralement instrumentale, cette piste nous emmène dans une aventure étonnante à l’écoute, durant plus de cinq minutes. Une très belle réussite enchenteresse à souhait. La parfaite BO d’un auteur ou d’un lecteur de fantasy.

Ce premier EP, At First, est une assez belle réussite. La qualité des orchestrations et des voix (malgré le petit bémol sur un morceau), la cohérence de l’ensemble, tout est mis en œuvre pour séduire le public. Personnellement je ne peux qu’espérer avoir bien tôt l’occasion de découvrir leur premier album studio car pour l’instant leur musique a su me séduire clairement.

At First
Midnight Sorrow

5 €