nathalie.2eMaginarock : Quels seront les moments forts de votre année 2014 ?

Nathalie Weil : Nous commençons en ce moment avec un premier roman, de la fantasy historique, Le Bâtard de Kosiganl’Ombre du pouvoir de Fabien Cerutti. Situé dans un automne du Moyen Âge épique et de Fantasy, Fabien Cerutti nous propose un roman d’aventures truculentes et machiavéliques. Humour, panache, complots, séduction et retournement de situation sont au programme. Un coup de cœur pour nous !
En avril, nous sortons notre premier thriller ! Un thriller ésotérique avec une pointe de SF : Corpus Prophetae de Matt Verdier. C’est un premier manuscrit reçu par email ! Nous avons été transporté par le style d’une incroyable vivacité, par sa science du suspense et son érudition ésotérique. C’est très fort !
Mais nous aurons aussi des titres d’auteurs Mnémos : en mai, le nouvel Adrien Tomas : Notre-Dame des loups. Un pur roman d’aventure qui mélange western et fantastique, avec un final magistral.

Et nous publierons aussi les troisièmes aventures de Sylvo Sylvain de Raphaël Albert. Nous allons enfin découvrir le passé de Sylvo et cet épisode va surprendre !
Et puis, un peu plus tard, nous avons une nouvelle pépite sur l’établi. Il s’agit de La conjuration des Justes de Nabil Ouali, un magnifique roman de fantasy, au style ample, poétique, à l’intrigue profonde et philosophique. Pour nous c’est une révélation comme nous avons pu en avoir avec les textes de Justine Niogret.

eMaginarock : Sur quels salons vos lecteurs pourront-ils vous retrouver cette année ?

Nathalie Weil : De nombreux salons en perspectives avec les Indés de l’imaginaire (Actusf, Mnémos et les Moutons électriques) dont, le Salon du livre de Paris, sur le stand de la Région Rhône-Alpes, avec beaucoup d’auteurs en dédicaces. Zone Franche à Bagneux, Les Imaginales à Epinal, le Toulouse Game Show en avril…

eMaginarock : Quel a été votre plus grand succès de l’année 2013 ?

En grand format : Morderd de Justine Niogret et La Maison des mages d’Adrien Tomas et en poche, Planète à louer de Yoss et La Geste du Sixième Royaume d’Adrien Tomas.

eMaginarock : Où en êtes-vous actuellement vis-à-vis du passage à l’édition numérique ?

Nathalie Weil : Après une petite pause en fin d’année, nous reprenons en mars 2014 avec Le sang que l’on verse et Le Bâtard de Kosigan. Et la volonté de faire au moins deux titres par mois en 2014. Et un nouveau livre augmenté (comme Kadath) qui sera basé sur Un an dans les airs, d’après Jules Verne.