Christophe ThilleMaginarock : Quels seront les moments forts de votre année 2014 ?

Christophe Thill : Le premier rendez-vous de 2014 aura lieu fin février, avec la parution de L’Antre du diable de Jacques Fuentealba, qui est et n’est pas la suite de son très réussi Cortège des fous. Ensuite, il y aura Le Seizième Anneau du serpent, un thriller historique et ésotérique signé Paul Daudin Clavaud : un roman palpitant, dépaysant et plein de mystères ; et remarquable aussi (à la différence notable avec certains romans à succès dans ce registre…) par ses personnages attachants et crédibles et son intrigue bien construite.

Nous aurons un recueil de nouvelles fantastiques de Pascal Malosse  Contes de l’entre-deux. Des histoires bizarres, où l’on retrouve souvent un parfum d’Europe centrale, hantées par des chats joueurs d’échecs, des fantômes mélancoliques, des bureaucrates hystériques ou encore de flamboyants piliers de casino…

Il y aura bien sûr Malpertuis V, la nouvelle livraison de notre anthologie fantastique annuelle non thématique, dirigée par Thomas Bauduret.

Et après… on verra !

eMaginarock : Sur quels salons vos lecteurs pourront-ils vous retrouver cette année ?

Christophe Thill : Nous serons à Zone franche, à Bagneux, début avril, puis évidemment aux Imaginales d’Epinal, fin mai, puis au festival ImaJn’Ere d’Angers, mi-juin. A la fin de l’année, nous serons bien sûr fidèles au rendez-vous des Rencontres de l’imaginaire de Sèvres.

eMaginarock : Quel a été votre plus grand succès de l’année 2013 ?

Christophe Thill : 2013 n’a pas été une année marquée par une grande abondance de parution pour nous. Mais je pense que le plus gros succès a été L’Amicale des jeteurs de sorts, l’anthologie consacrée à la magie et à la sorcellerie (mais à la manière de Malpertuis, c’est-à-dire sur un mode résolument fantastique et globalement plutôt contemporain) que Thomas Bauduret et moi-même avons co-dirigée, et réalisée à la demande du festival Zone franche 2013. Quoique, j’ai beaucoup d’espoirs par rapport au joli roman d’aventures steampunk de Nico Bally, Taupe, que nous avons fait paraître à la fin de l’année, et qui est notre premier titre jeunesse.

eMaginarock : Où en êtes-vous actuellement vis-à-vis du passage à l’édition numérique ?

Christophe Thill : Nous en sommes toujours à faire le tour des outils et des manières de procéder. Rien n’est encore paru chez nous en numérique mais… patience…