le-royaume-de-tobin,-l-integrale-3-2741792-250-400Tamír a repris sa véritable apparence et certains Lords lui prêtent déjà allégeance. Mais elle ne règne plus que sur un pays divisé et dévasté par l’attaque des Plenimariens. Son cousin Korin, manipulé par Nyrin, s’est réfugié à Cirna avec les Compagnons et les lords qui lui sont restés fidèles et rumine sa rancœur, aidé en cela par les maléfices du magicien. Entre eux deux, l’affrontement semble inévitable, même si cela désole Tamír de devoir se battre contre son propre sang. 

C’est la fin! Les Américains diraient “This is the end”! Tamir va-t-elle enfin régner dignement sur Skala?

Si les 100 premières pages sont une longue redite de la fin du précédent tome avec une évolution trop lente de la princesse, le reste de l’intégrale est un plaisir de lecture rarement ressenti. L’attachement de Flewelling à ses personnages, la fluidité de l’écriture et de l’histoire, la maîtrise des rebondissements, mais aussi des dialogues toujours justes et punchy. On est collé aux pages sans pouvoir s’arrêter! Le dénouement est simple, mais brillamment amené avec un suspense haletant et un emboîtement de situations logiques.

La bataille finale est exactement comme on se l’imagine dès le début de la seconde intégrale. L’auteure n’en fait ni pas assez ni trop et tout en ayant un combat épique typique de fantasy, on se retrouve avec plusieurs séquences très émouvantes où l’on se surprend à avoir les larmes aux yeux.

On peut cependant reprocher à Flewelling une fin expédiée en un chapitre. L’histoire d’ailleurs ne se termine pas vraiment et on aurait préféré, sans jouer les voyeurs, connaître le dénouement entre Ki et Tamir finalement devenue une vraie jeune femme en pleine possession de sa féminité.

CONCLUSION

Si l’on prend l’intégrale de la saga, on ne peut qu’applaudir les qualités d’auteure de Flewelling qui sait nous tenir en haleine, mais aussi nous émouvoir et surtout construire un monde de fantasy à la fois reconnaissable et original. La force de la saga réside surtout dans ses personnages complexes et finement travaillés. Une œuvre à découvrir et à dévorer!

Le Royaume de Tobin

Intégrale 3

de Lynn Flewelling

traduction de Jean Sola

Éditions J’ai Lu