Corpus ProphetaeMnémos se lance dans le thriller ésotérique avec le premier roman de Matt Verdier. J’aime assez ce type de roman mêlant notre monde avec des éléments occultes proches du fantastique. Et là je n’ai pas été déçu puisque Mnémos fait une entrée en matière en fanfare…

La couverture sait être discrète et intrigante, loin de certaines, dans le milieu du thriller, trop racoleuses à mon goût. On sent finalement bien la patte de l’éditeur habitué à l’imaginaire. Voici la présentation que nous fait l’éditeur de ce roman :

Sur autorisation du Saint-Siège, Montalescot, le meilleur biographe de sa génération, est choisi pour revenir sur les traces du messie et infiltrer son entourage.
Ce voyage, le plus important de sa carrière, le précipite dans un road trip dément à travers le temps et le secret de la chrétienté. Dans cette sombre enquête au plus proche du Christ, il va croiser des personnages troubles aux secrets bien gardés, mais il devra aussi affronter ses propres démons…
Prisonnier d’un présent qu’il déteste, traqué par un passé qui l’a brisé et rattrapé par un futur impossible, il entrouvre la porte d’un des plus grands mystères de l’humanité.

Ce roman est pour le moins surprenant. En effet dès les premières pages le lecteur est aspiré par l’histoire et ne peut s’en sortir facilement tant les péripéties s’enchainent et l’entraînent dans les tréfonds de l’histoire. Mêlant avec habileté un brin de SF, les ficelles du thriller et un ésotérisme pour le moins alléchant, Corpus Prophetae est impressionnant de maturité pour un premier roman.

La trame scénaristique de base a de quoi surprendre puisqu’il prend à contrepied les éléments « classiques » du thriller ésotérique pour les réutiliser à une autre sauce, tout aussi délicieuse. Rares sont les auteurs qui parviennent, dès leurs débuts, à proposer une intrigue sans failles, pourvue de personnages forts et attachants, et pourtant Matt Verdier en fait la preuve de la plus belle des manières avec ce titre. Montalescot est un de ces personnages que l’on aimerait être tout en ne voulant pas tout à fait l’être. Ce sentiment paradoxal d’appropriation du personnage marque bien souvent les protagonistes de grande qualité… Stylistiquement l’ensemble est cohérent et l’auteur gère parfaitement bien les changements d’époque et de niveau de langage, bref, de l’excellent travail d’auteur et d’éditeur.

Corpus Prophetae est un de ces romans qui marquent les mémoires des lecteurs avec la plus grande force. L’auteur parvient à nous prendre au dépourvu, à nous emmener avec lui dans un récit au rythme impressionnant. Un vrai coup de cœur pour ce nouvel auteur qui devrait exploser au grand jour très rapidement tant la qualité de sa plume et de ses idées est évidente…

Corpus Prophetae
Matt Verdier
Mnémos
21 €