9782081307988La belle Cara est maudite : elle est bossue. Par dépit amoureux, elle tombe du côté obscur de la magie et devient la Fée du Vent Mauvais. Elle n’aura de cesse de se venger de sa sœur, en maudissant son héritière, la belle Aurore, la princesse du Bois Dormant. Après 99 ans, Lilas, dernière fée survivante à avoir échappé à l’horrible régence de Carabosse, part chercher le prince charmant destiné à sauver Aurore, endormie le jour de ses 18 ans…

Nous sommes tous familiers avec le conte de La Belle au Bois Dormant, mais connaissons-nous vraiment l’histoire de la méchante fée? Celle que nous connaissons sous le nom de Maléfice grâce à Disney, nous révèle ici son histoire sous la plume enchanteresse de Michel Honaker.

La couverture de François Roca est superbe et nous invite à plonger dans un univers sombre et envoûtant. D’ailleurs, la Carabosse que nous voyons peut d’abord avoir l’air d’une princesse. C’est toute l’ambiguïté du personnage qu’a très bien su saisir l’illustrateur .

Michel Honaker est un auteur prolifique dans la jeunesse, mais il est surtout un auteur à la prose fluide et poétique, utilisant un vocabulaire riche et intelligent. Carabosse n’échappe pas à la règle avec un roman de plus de 300 pages qui se dévore avec passion.

L’ouvrage est divisé en deux parties: l’enfance d’Éléonore, la mère d’Aurore puis l’enfance de la jeune fille et Bois-Dormant endormi à la recherche d’un Prince qui libérera le royaume. Les deux parties évoluent entre l’ombre et lumière, car la maléfique Carabosse commence ses méfaits dès son enfance. On est finalement assez peu intéressé par Aurore, car d’autres personnages prennent le dessus, comme la fée Lilas, antithèse de la fée Carabosse et ce cher Trublion, d’abord fou du roi puis conseiller d’Éléonore.

Outre ce conte, Honaker nous raconte aussi les légendes et croyances d’antan que nous avons perdues. Il insiste longuement sur l’exil des six fées des Cinq Royaumes, car plus personne ne croit en leurs pouvoirs alors qu’elles sont bien là; cachées, veillant à la bonne marche du monde. Au-delà du merveilleux, l’auteur invite les plus jeunes à se souvenir de la place de la nature et des éléments dans la vie passée. S’il y a une certaine nostalgie qui perce dans le roman par le biais des discours de Trublion notamment, l’histoire n’est cependant pas triste. Plus qu’un souffle épique, c’est une véritable ambiance de conte et de merveilles que l’on retiendra de cette histoire.

Les chapitres courts permettent de donner un certain rythme à l’histoire qui, avouons-le, ne ralentit jamais! Les descriptions sont précises, mais sans être alourdies par les détails. L’ensemble du roman est somme toute très visuel; presque cinématographique. Certains passages seraient même à relire plusieurs fois tant la plume d’Honaker est de qualité. Le plus agréable est la façon dont l’auteur traite les enfants: certains passages, sans être violents, ne sont pas toujours faciles à appréhender, mais il s’adresse à eux comme à des adultes en poétisant la scène sans en vider le sens et sans provocation.

CONCLUSION

Carabosse, la Légende des Cinq Royaumes, est un roman jeunesse reprenant avec brio les codes du conte classique tout en y apportant parfois une dose d’humour bien maîtrisée. L’histoire est palpitante et les personnages complexes et attachants; même Carabosse pour qui on éprouve une réelle empathie. Et un bon méchant est toujours un méchant charismatique dont on peut comprendre les motivations sans pour autant les accepter! Michel Honaker livre donc ici une réécriture de La Belle au Bois Dormant aussi passionnante qu’envoûtante. Un roman pour tous!

Carabosse, la Légende des Cinq Royaumes

de Michel Honaker

couverture de François Roca

Flammarion Jeunesse

14€