ANVIL Hope in Hell PRINTJe dois l’avouer, je suis un fan d’Anvil depuis la sortie de Forged in Fire, que j’ai acheté à l’époque en vinyle et qui demeure, à mes yeux, leur meilleur album à ce jour. Si Hope in Hell n’arrive pas à la hauteur de cet illustre prédécesseur, il s’inscrit néanmoins bien au-dessus de Juggernaut Of Justice (2011) et parmi les bonnes productions du trio, comme l’attestent des titres tels que le speed « Eat Your Words », le hard rock « Bad Ass Rock’n’roll’ » au riff entêtant, l’étonnant et épais « Through With You » (dont le riff a des faux airs de « Smoke On The Water ») ou encore le furieux « Shut The Fuck Up ». On le sait, Lips, leur leader, a toujours aimé alterner les compositions enlevées et les tempos lents et heavy. Hope in Hell ne déroge pas à la règle, puisqu’il nous propose une alternance des deux, voire les deux dans le même morceau, ce qui permet de mettre en avant, à la fois des riffs puissants, qui vrombissent comme des bombardiers : « The Fight Never Won », « Flying » et des rythmiques plombées qui vous écrasent : « Call Of Duty », « Hope in Hell ». Au final, cela nous donne un disque profondément sincère, qui plaira aux fans de heavy metal avides de leur dose de chansons qui décapent. A noter deux morceaux bonus sur la version digipack : le tonitruant « Hard Wired » sur lequel Lips se fend d’un superbe solo et « Fired At Will ». Après plus de trente ans de carrière, Anvil reste une valeur sûre capable de nous offrir d’excellentes chansons. Un album hautement recommandable.

« Teaser and interview »

 

Hope in Hell
Anvil
SPV/Season of Mist
Heavy Metal
2013