Dussert. Une forêt cachée [500]Les amateurs de littérature fantastique – et de littérature tout court – ne manqueront pas de faire leurs délices du bel ouvrage d’Eric Dussert, Une Forêt cachée, récemment publié aux éditions de la Table Ronde, qui propose rien moins que cent cinquante six notules érudites et plaisantes consacrées aux écrivains oubliés du dix-neuvième et du début du vingtième siècles. Parmi ces écrivains, une bonne poignée de fantastiqueurs dont les amateurs du genre ont entendu peu ou prou parler : Charles Rabou, William Chambers Morrow ou Kenneth Grahame, pour n’en citer que quelques-uns.

De quoi se procurer un plaisir quotidien pour le reste de l’année : un jour par notule, et les jours restants pour chercher et lire les textes de ces auteurs chez les libraires, les bouquinistes, dans les bibliothèques municipales ou en accès libre sur le site de la Bibliothèque Nationale de France (http://gallica.bnf.fr). Nul besoin, donc, de courir ou d’attendre des nouveautés souvent bien surfaites, alors qu’un réservoir pratiquement sans fin de textes délectables et rares est à la portée de tous.