ebook1eMaginarock.fr : Bonjour Romain, et merci de répondre à ces quelques questions sur ce projet surprenant dont j’ai entendu parler : l’Immersive Reading. Pourrais-tu d’abord te présenter ainsi que tes camarades de travail ?

Romain Cambonie : Nous sommes une équipe de quatre personnes, en formation à l’Efrei, une école d’ingénieur en informatique. Nous répondrons d’ailleurs ensemble sur la suite des questions.

M.net : Pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste exactement le concept d’Immersive Reading ?

I.R.P. : Le concept de l’Immersive Reading est de permettre à un lecteur de rentrer plus rapidement et intensément dans l’univers de son livre en sollicitant d’autres sens que la vue. Bien sûr, au vu des moyens techniques actuels, cela se limitera pour le moment à l’ajout de la bonne ambiance au bon moment.

M.net : L’idée me semble effectivement parfaitement adaptable aux univers de l’imaginaire mais au vu des matériels actuellement en circulation, penses-tu que cela pourrait avoir un réel impact sur le marché du livre numérique ?

I.R.P.: Cela n’est pas notre but, mais nous pensons que le marché se dirige de toute façon vers plus d’interactivité, surtout au niveau sonore : la norme epub3 (un standard d’ebook) permet déjà l’intégration d’éléments multimédias dans le fichier. Ne serait-ce que sur certains domaines, comme par exemple un apprentissage ludique de la lecture, nous sommes certains qu’il y a là du potentiel. Ainsi, cela pourrait amener des personnes qui n’ont jamais abordé la littérature non imagée à franchir le cap.

M.net : Avez-vous déjà commencé à travailler plus précisément sur des modèles-types de romans adaptés par ce procédé ?

I.R.P.: J’ai réalisé un prototype qui est à l’origine du projet et qui combine lecture et effets sonores au travers de différentes situations. Le but même du projet étant de fournir une ambiance adaptée à « presque » n’importe quelle situation, nous essayons au maximum de généraliser. Bien sûr, on ne promet rien pour les manuels scolaires et livres de cuisine…

M.net : Quand penses-tu que les premier epubs interactifs par le biais de votre procédé verront le jour ?

I.R.P.: Pour le moment, nous sommes inscrits sur la compétition étudiante de Microsoft Imagine Cup où nous comptons présenter un prototype qui permettra (si ça marche, rien n’est joué) à tout le monde d’apprécier une expérience différente de la lecture.

M.net : Question plus large cette fois : comment vois-tu le marché actuel du livre numérique ? Penses-tu qu’il soit amené à dépasser celui du livre papier ou bien va-t-il se placer en complément, ouvrant la lecture à un nouveau public ?

I.R.P.: Le livre numérique est en train de se développer même si pour l’instant ce n’est pas la norme. Pour ce qui est de dépasser la lecture sur papier, honnêtement, je n’en sais rien. Mais je pense que le numérique pourrait au moins égaler le papier dans les régions du monde qui seront équipées de façon conséquente en nouveaux supports numériques. Pour ma part, j’apprécie énormément les deux versions et j’espère que ce marché se placera en complément.

G.D. (Chef de Projet) : D’ après les dernières conférences sur le livre numérique, la vente des livres est de manière générale en légère baisse au  niveau mondial, sauf en Europe où elle stagne et en France où elle est en légère hausse. Le marché étant divisé entre le livre papier et le livre numérique, le second a encore un fort potentiel latent. Je ne pense pas que le livre numérique remplacera un jour le livre papier, cependant nous avons espoir qu’avec des initiatives comme la nôtre, la lecture redevienne plus « sexy » pour une partie de la population et attire de nouveaux lecteurs. En rêvant, j’imagine la vente de livre cross-plateformes, le livre papier pour faire beau dans la bibliothèque  et un simple code me permettant de lire partout mon livre sur n’importe quel support.

M.net : Merci Romain et toute l’équipe pour ces réponses et à bientôt j’espère.

Entretien réalisé par Deuskin