Manuel de campagneCalmann Lévy et le Livre de Poche nous avaient proposé, il y a quelques années un best-seller anglo-saxon intitulé World War Z, suivi peu de temps après par le Guide de survie en territoire zombie. A été alors lancée une mode quia vu surgir entre autres Survivre à une invasion robot, ou encore Aliens, mode d’emploi. Comme vous pouvez le voir, bon nombre de ces livres sont dédiés à la science-fiction. Mais ce mois-ci Le Livre de Poche nous propose trois titres inédits cette fois intégralement consacré à la fantasy telle que nous l’aimons : la sword and sorcery. Nains, Elfes et Orcs seront mis à l’honneur avec leurs manuels de guerre, aussi divers que passionnants… Nous allons commencer avec nos amis courts en taille mais obstinés, je veux bien entendu parler des nains.

La couverture est clairement identifiée fantasy mais ne va pas dans la démesure, préférant clairement l’aspect vieux livre, adapté à la race qu’il décrit, donc ferré, et couvert de cuir bien rude. La quatrième de couverture nous propose une vision sur ce fameux manuel :

« Ténacité, ténacité, TÉNACITÉ ! »
« Nous sommes les nains. Seuls notre force, notre loyauté et notre sens du devoir nous permettent de survivre dans ce monde hostile. Seules la méfiance, la suspicion et la vigilance peuvent nous protéger pour les années à venir. » Ce manuel illustré, fruit de la sagesse des nains, pose les bases de leur stratégie militaire. Dans une langue claire et concise, il dévoile les tactiques, l’équipement et les armes utilisés pour vaincre l’ennemi. Un ouvrage indispensable pour chaque nain dans chaque citadelle. Lisez-le attentivement, et que vos barbes poussent longues et drues !
« Si nous autres humains voulons résister et survivre aux orcs et aux spectres de l’Ombre, nous ne pourrons le faire qu’avec l’appui des autres races, et même si vous ne le ferez jamais admettre à un nain, ils ont besoin de nous autant que nous avons besoin d’eux.
Sebastian Venghaus Anthropologue royal, Hoïm »

Les Nains sont un peuple fier, obstinés mais surtout possédant des techniques de combat totalement spécifiques. Den Patrick va donc s’appliquer à nous décrire en long et en large les armes, les stratégies, les différentes unités des armées naines de façon particulièrement détaillée. Cela donnera au lecteur une excellente vision de ce qu’est ce peuple lorsqu’il fait la guerre.

Den Patrick nous invite donc à un voyage au pays de la guerre, mais pour autant un manuel de ce type ne doit pas forcément être austère et le ton employé parvient à mêler sérieux et humour de manière particulièrement intelligente. Cela rend l’ouvrage vivant et très agréable à lire. Alors oui, lire l’ensemble d’une traite peut paraître indigeste mais ce livre peut clairement faire office de référence. Personnellement je le conseillerais à tout auteur souhaitant se lancer dans l’heroic-fantasy car il peut clairement faire office de source de recherche sur la race des Nains. Les illustrations intérieures viennent également enrichir cette lecture.

Le Manuel de campagne des Nains est un titre fort amusant, qui propose une ensemble de réflexions intelligentes sur la manière de combattre de ce peuple, sur ses coutumes guerrières, ses armes,… Ouvrage de référence à mon sens pour ceux qui veulent se lancer dans la fantasy, il permettra aux autres de découvrir avec humour les Nains en guerre, l’un des peuples les plus emblématiques de la Fantasy… Retrouvons-nous demain pour La voie du saccage des pires ennemis des Nains : les Orcs.

Les Nains – Manuel de campagne
Den patrick
Le Livre de Poche

10,50 €