Home / Cinéma / Fantastique / Zone blanche – Mathieu Missoffe

Zone blanche – Mathieu Missoffe

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé pendu au fin fond de la forêt. Le major Laurène Weiss tente de résoudre ce mystère tout en accueillant un excentrique nouveau procureur à Villefranche. Ils enquêtent ensemble dans une ville déjà sous tension à cause de la fermeture annoncée de la scierie locale et la disparition de la fille du maire. Bien que leurs caractères soient très différents, ils doivent faire en sorte de réussir à s’entendre pour faire éclater la vérité. Qui est la victime ? Avait-elle été menacée avant son décès ? La population locale s’impatiente et veut savoir si un meurtrier est en liberté dans la région…

Zone Blanche est une série qui a le mérite d’être originale, et sort des sentiers battus.
Premier point intéressant : aucun acteur connu n’y est présent. L’ensemble est par ailleurs très bien joué, et il est plutôt agréable de voir de nouvelles têtes de temps en temps.

Les personnages se montrent eux aussi atypiques. On ne sait si c’est un hasard ou si c’est l’ambiance particulière de cette zone blanche qui en est la raison, toujours est-il que de la policière au procureur en passant par la barmaid, tous sont plus déjantés les uns que les autres, chacun à sa manière. Ils n’en restent pas moins attachants, ce qui a son importance.
L’intrigue se déroule dans une ville qui pourrait être n’importe où en France. L’impression de huis clos qui s’en dégage contribue largement à l’atmosphère pesante de la série, qui s’installe de plus en plus au fil des épisodes.

Les premiers temps sont prometteurs : on ne sait pas vraiment où se situe la réalité et où commence le surnaturel, et le fantastique proposé est plutôt subtil. Les questions s’accumulent, et on se demande un certain temps ce qu’il en est véritablement. Ce fantastique s’inspire d’une nature personnifiée qu’on ressent dans l’omniprésence d’une forêt consciente et non dénuée d’intention, et dans l’ombre noire des corbeaux. Cet aspect n’est pas sans rappeler la série Jordskott (un peu trop à mon goût).

La série est visuellement belle et offre de jolies images de nature.

En revanche j’ai trouvé que l’ensemble était un peu trop lent, et que le fantastique s’installait d’une façon trop inégale : les choses se débloquent assez soudainement sur la fin, sans nous donner d’explications pour autant.
En toute logique, étant donné les promesses dévoilées par l’accumulation de questions, j’ai passé le dernier épisode à attendre un dénouement… qui ne vient jamais. J’ai trouvé que la fin était extrêmement décevante : elle est à la fois prévisible et pose en même temps davantage de questions sans résoudre aucune des précédentes, et j’ai eu l’impression que les scénaristes avaient fini par se perdre eux-même à force de nous donner des pistes qu’ils n’explorent pas ou trop peu.
Presque de quoi me faire passer l’envie de regarder une seconde saison…

Zone blanche
Réalisé par Mathieu Missoffe
Avec Suliane Brahim, Hubert Delattre, Laurent Capelluto
France 2, 2017

About NokomisM

Check Also

Rick et Morty – Cartoon Network

Rick, chercheur brillant mais porté sur la bouteille, a renoué depuis peu avec sa famille. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *