Accueil / Livres / BD, comics & mangas / War Goddess – Mike Wolfer & Pow Rodrix

War Goddess – Mike Wolfer & Pow Rodrix

Vous reprendrez bien une petite couche de comics à la sauce Graph Zeppelin, non ? Eh bein sachez que ce War Goddess, dont je n’attendais pas forcément grand-chose de base a su me surprendre et m’emporter dans son univers ! Eh oui j’ai été pris à contrepied cette fois encore par un comics finalement assez prenant et je ne m’attendais à aucun moment à ce que j’ai découvert dans ces pages.

Au vu de la couverture et du synopsis ci-dessous on pouvait s’attendre à un album autour de la mythologie, placé dans un univers antique. Mais comme vous allez le voir je me trompais lourdement !

Il y a longtemps, très longtemps, elle fut ouverte et les Maux ont déferlé sur l’Humanité. La faute à Pandore et à sa maudite boîte. La boîte fut refermée mais le Mal ne peut être contenu pour toujours, et un fléau encore plus destructeur est sur le point d’être libéré. Cette force sombre, venue d’un univers parallèle, c’est Hellina, la gardienne des Enfers. belle et sexy, cette humaine a fait un pacte avec Lucifer pour obtenir les pouvoirs surnaturels qui lui permettront de ne plus subir la loi des mâles à qui elle fait, malgré elle, tourner la tête… Aidée de ses alliées, la sorcière des marais Anathema et Widow, la femme araignée, Pandora, sait qu’elle est la seule à pouvoir y faire face. Les Déesses de la guerre s’affrontent dans un choc titanesque !

Car oui ce comics fait appel à des sources mythologiques, on y retrouve d’ailleurs Hellina dont je vous parlerais une prochaine fois, ainsi que Pandore. Mais loin de l’antiquité que je m’attendais à retrouver c’est dans notre monde, voire même un poil dans le futur que l’on retrouve notre héroïne qui est devenue une riche chef d’entreprise, qui se contente désormais de profiter de la vie en explorant le monde. Mais lorsque l’un de ses centres de recherche explose alors elle va se retrouver au centre d’une spirale inquiétante qui peut mener le monde à sa perte ! Et là déjà le pitch me parle clairement plus. Le scénario est vraiment d’excellente qualité de bout en bout, l’histoire nous réservant quelques surprises et des twists fort bien trouvés.

Ajoutons à cela un dessin que j’ai trouvé de bonne qualité, dynamique, bien fait, avec de belles couleurs et vous obtenez un album franchement excellent de bout en bout. OK il y a bien évidemment une touche de sexy mais Graph Zeppelin réussit une fois de plus à ne pas en faire des caisses avec ça pour notre plus grand plaisir.

Retrouver un univers d’inspiration mythologique mixé dans l’univers d’aujourd’hui est un véritable plaisir que je ne compte pas bouder avec la suite de cette série. Graph Zeppelin nous propose donc à nouveau un magnifique album, de grande qualité tant dans son contenu que dans sa réalisation…

War Goddess
Mike Wolfer & Pow Rodrin
Graph Zeppelin
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

A New Horizon – Komatsu

  Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la …

Exile amongst the ruins – Primordial

  Exile amongst the ruins est le dernier album de Primordial, un groupe de pagan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *