Accueil / Reports / Concerts / Venom Prison + Power Trip + Trivium – Elysée Montmartre 13/04/18

Venom Prison + Power Trip + Trivium – Elysée Montmartre 13/04/18

Cette fois ci rdv à l’Elysée Montmartre. Le public n’est pas encore vraiment arrivé, alors que le concert affiche complet.

Venom Prison

La salle pas tout à fait comble, c’est à Venom Prison d’ouvrir les hostilités. Pour ceux qui ne connaissait pas, Venom Prison est un groupe de death, Larissa la frontlineuse  était précédemment au micro dans Wolf Down.

Leur spectacle commence, c’est lourd, technique et fort. Larissa nous a montré pourquoi tout le monde parlait de son chant : elle n’est pas là pour faire du tricot, non. Malgré des lights désastreuses, le groupe fait son show, même si rien d’extraordinaire n’en est sorti. Le public fait certes son timide, ce qui est compréhensible, mais il y a fort à parier que Venom Prison a fait forte impression ce soir là.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Power Trip

Prochain groupe sur la scène et qui vient du Texas : Power Trip. ils sont assez incroyable, si tu aimes la vieille école Sepultura et Slayer tu les aimeras. Je ne connaissais pas trop leur son du coup le concert a été une surprise, et une bonne surprise.

Les premiers riffs sortent, et bon sang, les gens avaient raison à propos de leur musique. Un son old school trash metal, des rythmes rapides, classiques, voire hypnotique et des chants comme un enfant bâtard d’Anselmo et d’Araya, pour ainsi dire. Ils ne parlent pas beaucoup, sauf de dire aux publics à lancer des mosh.

Power Trip n’a rien créer de neuf mais ce côté faire du neuf avec du vieux est plus que bienvenu. Fan de son lampés des vieux marshall arretez vous sur ce groupe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trivium

Les premières notent retentissent et ce n’est pas Trivium mais un Run to the Hill de Iron Maiden qui sert d’intro. Bien évidemment, la salle était déjà conquise avant même que Trivium ne joue une seule note. Ils ouvrent très énergiquement avec leur chanson « The Sin And The Sentence » issu de leur dernier album du mêle nom. Ils ont joué principalement de nouvelles chansons et de l’album « In waves » et les anciens dont je fais partie n’ont pas eu leur dû à ce niveau là. Ce n’est pas le seul bémol, on est un vendredi 13, moi qui ne suis pas superstitieux et bien je vais commencer à le devenir.

Le pauvre bassiste a perdu son son dès le début du show, et cela pendant au moins 3 ou 4 chansons. Ce qui oblige Matt Heaffy de meubler le temps de résoudre le problème. Cela lui a laissé l’occasion de lancer un petit concours du public le plus chaud de la tournée. Comme le disait Matt, « Shit Happens » et c’est avec un public plus que compréhensif que le show continue et sans basse. Du coup ça sonnait un peu vide d’autant plus que le micro de Matt était vraiment en dessous ne serait-ce que par rapport aux groupes des premières parties, très grosse déception.

Un moment de répit sur le magnifique « Until the world goes cold » mais court répit car on enchaine avec l’excellent « Becomming the dragon ». Matt est juste impressionnant, comment peut-il jouer des riffs infernaux, chanter et en plus veiller au public qui slam sans cesse, à tel point qu’il a dû apprendre leur métier aux gars de la sécurité afin qu’il réceptionnent les slammeurs à 2 et non à 1. Ce petit moment se conclue sur le très attendu « In Waves » qui a certainement dû dégouter à vie nos chers agents de sécurité…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Un beau show pour finir la semaine, mais pour moi , pas le meilleur concert de Trivium non plus malgré qu’il nous ait annoncé notre 1ere place du meilleur public, en même temps il doit dire la même chose à chaque concert.

Eldricht Tales

A propos de mhpix

Lisez aussi

Ihsahn + Ne Obliviscaris + Astrosaur – La Machine du Moulin Rouge – 05/11/2018

Belle soirée organisée par Gamonbozia qui s’annonce ce soir puisque le leader d’Emperor, Ihsahn, est …

Bukkraken – Carcharodon

Carcharodon, outre le fait que ce soit le petit nom du requin blanc, c’est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *