Accueil / Livres / Vengeresse – Alastair Reynolds

Vengeresse – Alastair Reynolds

Le système solaire a été témoin de l’ascension et de la chute des grands empires. Pourtant, parmi les ruines des civilisations disparues, la fortune est à portée de main, si on sait où chercher…

C’est le cas du capitaine Rackamore et de son équipage. Leur spécialité consiste à localiser des mondes semés de pièges et à en extraire les technologies oubliées. Adrana et Fura Ness ont été contraintes d’intégrer l’équipage de Rackamore et d’accepter ses règles, afin de sauver leur famille de la faillite.

Or le capitaine a des ennemis, et les deux sœurs doivent s’attendre à tout. En particulier à la légendaire pirate sans foi ni loi qui sillonne les profondeurs de l’espace…

J’ai bien aimé ce livre, même si certains aspects m’ont un peu frustrée.

Le personnage narrateur, Fura Ness, présente une évolution intéressante tout au long du roman. De toute jeune fille apeurée et bien sage, elle bascule peu à peu, au cours des obstacles qui se dressent sur son chemin, vers une personnalité beaucoup plus affirmée, qui se montre prête à tout pour obtenir son objectif. Si cette transition est plutôt bien faite dans l’ensemble, il m’a peut-être manqué un tout petit peu plus de subtilité dans la façon dont son esprit se transforme.

Les autres personnages du livre sont eux aussi bien croqués, chacun ayant ses spécificités sans pour autant tomber dans la caricature. Bosa Sennen, la grande méchante de ce roman, présente notamment une personnalité particulièrement intéressante qui aurait pu, je trouve, être un peu plus fouillée.

L’histoire est bien menée, rythmée, je l’ai lue sans difficulté aucune avec une envoie croissante d’en connaître la suite. Pas de temps mort, les péripéties s’enchaînent agréablement.

J’ai toutefois trouvé qu’il y avait certains points peu crédibles dans le récit, notamment la facilité avec laquelle tout le monde semble faire confiance à cette jeune fille sans lui demander de garantie quant à ses capacités. Cela ne m’a néanmoins pas empêché de beaucoup apprécier la lecture.

L’ensemble se déroule dans un univers travaillé et complexe, un monde de science-fiction peuplé de planètes et parcouru par des vaisseaux spatiaux, dont on sent que l’histoire est bien plus fouillée que ce que l’auteur nous laisse à lire.

Cet aspect est intéressant, dans la mesure où il nous donne l’impression d’évoluer dans un véritable univers dont on ne perçoit qu’un fragment. Mais il est également un peu frustrant, puisque de nombreuses pistes sont lancées sans être véritablement explorées par la suite.

Cette impression rejoint celle que j’ai éprouvée sur la fin du roman, fin beaucoup trop rapide à mon sens et qui m’a paru bâclée.

De nombreuses questions évoquées au long du roman, voire sur les derniers chapitres, ne trouveront pas vraiment de réponses alors qu’elles auraient selon moi mérité d’être approfondies. Cela m’a donné une impression d’inachevé qui m’a laissée sur ma fin. Il me semble que ce roman aurait pu être plus étoffé, et qu’ajouter quelques dizaines (voire une centaine) de pages aurait permis d’approfondir certaines questions.

Plusieurs fautes de concordances des temps se retrouvent également dans le roman.

Si j’ai donc tout de suite accrochée à l’histoire et au rythme de Vengeresse, j’émets cependant une petite réserve en ce qui concerne les derniers chapitres et certaines pistes laissées sans réponse.

Vengeresse
Alastair Raynolds
Bragelonne
2018

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

TINY – JdR Éditions

Frédéric Dorne est un gars bien ! Pour l’avoir croisé à Octôgones il y a …

A New Horizon – Komatsu

  Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *