Accueil / Reports / Utopiales 2016 Day 4 & 5 : la fin de l’aventure…

Utopiales 2016 Day 4 & 5 : la fin de l’aventure…

Les Utopiales continuèrent mardi 1er et mercredi 2 novembre. Ne pouvant être sur place, nous vous proposons un résumé de ces journées, ainsi qu’un petit bilan.

Plusieurs conférences ont attisé notre curiosité, toutes disponibles en podcast sur le site d’ActuSF.

Conférences du mardi 1er novembre 2016 

11h. Agora de M. Spock : Rencontre avec Claire Wardak

12h. Scène Shayol : Vers une cyberpsychologie

12h. Agora de M. Spock : L’espace pourquoi y aller ?

15h. Agora de M. Spock : Expérience de pensée : Et si les machines nous rendaient immortels ?

Conférences du mercredi 2 novembre 2016 

10h30. Scène Shayol : Bienveillantes machines de science-fiction

13h. Agora de M. Spock : Interro surprise : La vie virtuelle

13h30. Scène Shayol : La maison machine, traduction LSF

14h30. Scène Shayol : Littérature jeunesse et vulgarisation scientifique

16h30. Scène Hetzel : La machine au service du récit

17h30. Scène Hetzel : La machine à explorer le temps

Auteurs en dédicace :

dedicaces-sciences-2016110102

La programmation cinéma, toujours aussi fournie, proposait des rétrospectives, notamment celles des Femmes de Stepford de Bryan Forbes, Christine de John Carpenter, L’Inhumaine de Marcel L’Herbier et Pi de Darren Aronofsky le mardi, accompagnée du documentaire La Drôle de guerre d’Alan Turing, et celles de Steamboy de Katsuhiro Ôtomo, Pacific Rim de Guillermo Del Toro et Playtime de Jacques Tati le mercredi.

utopiales-2016_visuel-web_copyright-denis-bajram

Les Utopiales en résumé

La 17e édition des Utopiales fut à la hauteur de sa programmation avec plus de 82 000 visiteurs cette année (soit une hausse de fréquentation de 26 %) !

Les allées n’ont pas désemplies durant ces cinq jours avec 136 tables rondes et conférences, 75 séances de cinéma, 9 expositions, le pôle ludique et le pôle jeux vidéo sans oublier la journée Manga Tan.

p1070323

La science-fiction s’est exposée sous ses multiples formes avec plus de 200 invités écrivains, scénaristes et dessinateurs de BD, plasticiens, cinéastes, philosophes et chercheurs, et fut définitivement célébrée avec le Prix Extraordinaire, décerné cette année à deux lauréats : Gérard Klein, grand monsieur de la science-fiction française et Denis Bajram, dessinateur talentueux et créateur de l’affiche 2016 du festival.

Les Librairies Complices de Nantes ont tenu la plus grande librairie de science-fiction au monde avec plus de 25 000 références (romans, bandes dessinées, essais, beaux livres, etc.).

Les tentations furent grandes, comme l’ont prouvé les visiteurs toujours nombreux en caisse ou aux séances de dédicaces. Métaquine®, le roman de François Rouiller, fut d’ailleurs en rupture de stock du premier volume dès le troisième jour du festival.

Le nouvel aménagement des allées fut apprécié facilitant la circulation dans une foule toujours plus nombreuse. Il n’y fut pas rare de croiser des cosplayeurs, avec de nombreux costumes steampunk liés au thème du festival.

Et en cas d’envie subite de lecture, la bibliothèque éphémère accueillait petits et grands au milieu de poufs confortables.

p1070296

En conclusion, la 17e édition des Utopiales fut une nouvelle fois riche en rencontres et en découvertes, mêlant habilement des domaines de savoirs variés de manière ludique et accessible à tous.

Rendez-vous en 2017, du mercredi 1er au lundi 6 novembre pour la 18e édition !

ActuSF a réalisé un résumé de ces deux dernières journées en vidéo :

Retrouvez tout le programme des Utopiales 2016 ici.

À propos Pixel

Pixel travaille en communication dans l’édition. Passionnée de bandes dessinées et de SFFF, ascendant geek. Gribouilleuse, troll option blagues potaches & fan de catch.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Freedom Call + Crystal Ball – La Boule Noire – Paris – 26/02/2017

Pour la sortie de leur 13ème album, Freedom Call est actuellement en tournée pour présenter ...

Watch Dragon ball super