Home / Livres / Fantastique / Un éclat de givre (Folio SF) – Estelle Faye

Un éclat de givre (Folio SF) – Estelle Faye

 

Attention Gros coup de cœur de fin d’année. Un éclat de givre est un roman d’Estelle Faye originellement publié chez les moutons électriques et récemment adapté au format poche chez folio SF. Il s’agit d’un roman très atypique nous plongeant dans un Paris post-apocalypse à la fois baroque et inquiétant.

Paris Ville monstre, lieu surpeuplé où survivent les humains de l’après apocalypse. Dans cette ville Chet, jeune homme, survit en tant que chanteur transformiste dans des caves humides et obscures. Alors qu’une nouvelle drogue apparait sur la ville, Chet semble le seul capable d’empêcher la survenue d’une seconde apocalypse qui risque d’être pire que la première.

La couverture du format les Moutons Electriques d’Aurélien Police est très réussie, et colle bien à l’univers. Mais celle du format Folio SF de Sam Van Olffen ne démérite pas et reste très sympathique.

 

Estelle Faye possède ce petit truc dans son écriture qui vous emporte, lors de la lecture de ses différents textes (romans, tel que Les Seigneurs de Bohen [Critic 2017], ou nouvelles Le diable [utopiales 2017 Actu SF]). Sa plume est à la fois poétique et acérée, ce qui donne un roman dynamique et addictif. Estelle réussit avec Un Eclat de Givre à nous plonger dans un monde à la fois cruel et envoutant.

L’univers du Paris post-apocalyptique qu’elle nous décrit est la plus grosse réussite de ce roman. Ce Paris monstrueux est absolument splendide de réussite, avec un quartier de Montmartre très reconnaissable et pourtant différent de celui que nous connaissons. L’utilisation de lieux emblématiques de la ville lumière tels que la bibliothèque François Mitterrand, la butte Montmartre ou encore le quartier Denfert-Rochereau nous intègre littéralement dans le récit (surtout lorsque l’on connait un peu ces différents quartiers).

Le personnage de Chet est très réussi, il s’agit d’un abruti, égoïste et pourtant rempli de fissures qu’il cache derrière son maquillage. Son évolution au long de l’histoire est bien amenée et nous permet de le connaitre un peu plus à chaque page. Il s’agit d’un personnage que l’on prendra plaisir à détester, et pour lequel on pourra se réjouir de certaines de ses mésaventures.

Estelle Faye signe avec ce roman, une œuvre innovante, poétique et admirable. Ce roman est un petit bijou très atypique et au combien intéressant. Il s’agit d’un livre très compliqué à chroniquer (en tout cas pour moi) tant il est original et sort des sentiers connus de la littérature fantastique actuelle. Le monde Parisien que nous propose ici Estelle est envoûtant et l’on prendrait plaisir à y retourner (oui ceci est un message pour toi Estelle, écrit nous une suite de cet univers !). Un livre à lire, à relire et à faire lire à tout le monde.


Un éclat de givre sur Emaginarock

Un éclat de givre – Estelle Faye

A propos de Florent

Fan des cultures de l'imaginaire en tout genre. Je me passionne pour la fantasy épique et la science fiction appelant à la réflexion. J'ai une préférence pour les auteurs francophones, limitant les biais de traduction, même si mon auteur fétiche reste Terry Pratchett.

Lisez aussi

L’Évangile cannibale – Fabien Clavel

Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et …

Fées, weed et guillotines – Karim Berrouka

La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *