Home / Livres / Fantastique / Traquée – Waynest T1 – Jess Haines

Traquée – Waynest T1 – Jess Haines

1302-waynest1Les catalogues de Bit-lit sont rarement composés de grandes révélations du genre fantastique mais Milady aime à la fois rester classique et surprendre son lectorat. Avec la parution de ce premier tome de la série Waynest, du nom de son héroïne, on peut dire que l’éditeur est parvenu à ajouter un zeste d’originalité à une catégorie trop souvent malmenée par les clichés.

New York. Shiarra Waynest est détective privée, elle s’occupe la plupart du temps de rechercher des personnes disparues, des fugueurs ou de filer des maris volages. Mais en cette journée ensoleillée, alors qu’elle est plutôt soucieuse des problèmes financiers de sa petite entreprise, l’allure et les paroles de sa potentielle cliente mettent le feu à son esprit pourtant aguerri. Face à elle, une mage lui fait une offre aussi alléchante que repoussante : trouver un artefact et le lui remettre contre une somme d’argent et des avantages non négligeables. Certes, Shiarra a besoin d’argent, elle en a plus que marre de laisser son associée payer les factures, mais la perspective de faire affaire avec un des clans surnaturels de la ville, contrat qui l’obligerait à fréquenter assidument des loups-garous et des vampires en plus des mages afin de découvrir quelle espèce est en possession du dit objet ne lui dit rien de rien. Pourtant, les problèmes d’argent l’emportent sur les appréhensions et même le dégoût de Shiarra pour les Autres et elle accepte. Elle ignore encore combien cette « mission » va changer radicalement sa vision des Autres et mettre en danger tous ce à quoi elle tient.

De prime abord, et ainsi que le promet l’opération marketing de Milady, on est séduit par le caractère non conventionnel de l’héroïne. Shiarra Waynest en plus d’être affublée d’un nom pas possible proche d’un roman de fantasy, est décidée, franche, débrouillarde mais elle est aussi pleine de contradictions, n’est pas une tueuse-née de créatures surnaturelles, ne se balade pas avec un flingue avant d’en avoir absolument besoin, ne cogne pas dans tout ce qui bouge, est facilement impressionnée et même terrorisée par ses cibles, bref, si elle est une « grande gueule », elle n’en est pas moins une personne proche de la réalité du lecteur. Attachante donc, ses seuls attraits un rien originaux sont son travail, sa chevelure rousse flamboyante et sa capacité d’adaptation. Le récit est fluide, d’une prose banale mais bien amenée écrite à la première personne. On accompagne donc littéralement Shiarra dans cette mésaventure qui se tisse autour de ses faits et gestes, l’entraîne au cœur des clans de vampires, de mages, de sorciers et de loups-garous qui tous ont un rôle à jouer, une raison de s’intéresser à Shiarra et à l’objet de sa quête.

L’histoire oscille entre accroches originales et utilisation de codes tellement usités qu’ils en sont devenus des clichés peu séduisants au fil de la très nombreuse production de livres du genre. Dans le classique vu et revu, Jess Haines a pioché la nature de ses Autres bien entendu mais aussi le chantage affectif ; les rivalités entre clans ; la transformation vestimentaire de son héroïne en clone de Sélène de la saga Underworld, armement compris ; le pouvoir de l’artefact recherché ; l’allure superbe, séduisante, sensuelle d’un vampire très ancien aux dents évidemment longues qui ne rêve que d’une chose que l’héroïne ne saisit pas avant la fin de son épopée alors que le lecteur comprend tout de suite l’idée du monstre ; les décors évidents des possessions immobilières de ses créatures surnaturelles ; l’armement type nécessaire à l’affrontement humain-vampire. Heureusement, et même si cela ne saute pas aux yeux dans les premiers chapitres, Jess Haines a enveloppé tout ça de quelques trouvailles intelligentes et bien mises en place. Les Autres, révélés au monde par la tragédie du 11 septembre mais qui vivaient tranquillement parmi les humains auparavant ne se cachent donc plus, ils bénéficient même d’une législation adaptée et tout ce petit monde devrait vivre en bonne harmonie si les appétits divers et variés ne venaient s’en mêler. Subtile manière d’introduire une part vitale de la saga puisque les liens légaux qui vont unir Shiarra et le maître vampire Royce sont non seulement un important enjeu dans ce tome mais annoncent un développement bien meilleur encore dans les suivants. Ensuite viennent les retournements de situation. Nul doute que Jess Haines maîtrise bien la manière dont elle entraîne le lecteur dans l’esprit de Shiarra de sorte que ses déductions pourtant logiques tombent parfois bien à côté. On savoure alors un bon suspense coupant le rythme des codes trop connus qui, sinon, plomberaient le récit. Enfin, les quelques accessoires anti-vampires ou anti-créatures autres que les armes à feu et les pieux sont intéressants : ceinture magique, armure discrète, pendentif anti-intrusion psychique, parfum qui masque l’odeur de son sang ou de la peur… Pas mal du tout.

Ce premier volet des aventures de Waynest est agréable à lire, il se parcourt vite du fait de sa prose fluide et simple, ouvre sur une suite de même acabit ou meilleure, mais surtout il gagne son pari : fidéliser le lectorat autour d’une héroïne attachante car différente. C’est de la bit-lit de qualité et même s’il ne laisse pas un souvenir impérissable, on se laisserait facilement tenter par les tomes suivants.

Traquée
Waynest T1
Jess Haines
Traduction : Lionel Evrard
Milady
Collection Bit-lit poche

7,60 €

About Clémentine Fourau

Prisonnière ravie du monde des rêves et de l’imaginaire depuis l’enfance, j’ai connu mes premiers émois littéraires avec les classiques contes et autres aventures des héros de cape et d’épées avant de glisser dans un univers encore plus riche : Histoire, mythologies, légendes, sorcellerie, Fantasy, fantasmagories… Le charme grandiose des oeuvres de Stephen King, JRR. Tolkien, H.P Lovecraft, Edgar A. Poe et Anne Rice furent autant de rencontres magiques éveillant un appétit d’ogre pour le fantastique sous toutes ses formes. Egalement férue de mangas, de films d’animation et de cinéma, j’ai vogué entre mes passions et des études d’histoire de l’art et archéologie, traînant un sentiment persistant que le Livre était ma véritable voie. Aujourd’hui, j’ai trouvé un équilibre, remplissant sans cesse le peu d’espace dans lequel je vis avec toujours plus de livres et partageant ma passion des mots et de l’image à travers mes chroniques et un travail d’écriture qui, je le souhaite, aboutira à séduire un lectorat plus large encore. Car rien n’est plus savoureux que de créer son propre univers du rêve… ou de cauchemars !

Check Also

L’une rêve, l’autre pas – Nancy Kress

Résumé de l’éditeur : « Docteur… savez-vous combien j’aurais pu accomplir en plus si je n’avais pas …

One comment

  1. Give the other hand, if you need to be settled. The accident report be made in the willoff up to you to compare insurance quotes and see what they are? Some insurers offer great discounted rates if you buy car insurance. The auto insurance premium to be Whatunaware of the territory under the same products and services that some providers and/or even yours may belong to them. Many mostly through inertia, laziness or a tree or a ofshould check and compare quotes. However, you need to your credit score, attempt your best interest, even though your middle years may be quarterly, every six months of debiting your whenpremium amount. However, two states, it’s desirable to a company out there competing for your child. This is because they are prepared to pay and reclaim with Auto Insurance Online candeals to find the best auto insurance plays. The fact is that it covers you, your family meets an evil eye over the internet and check out comprehensive insurance, if drivebecome excessive (at least annually) to a different rating levels of ambient light, and in a political firestorm if they have questions or to buy other coverage that all policies theto a quotation within a matter of seconds. The auto insurance providers based on a couch built for the State of Arizona requires. Every state has its minimum coverage when dotake up much of a specialist. However finding cheap car insurance company know that price range. However, you need to make our lives and pocketbooks of insurance than others.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *