Home / Livres / Fantasy / Tranchant d’Acier – La Trilogie d’Axis T1 – Sara Douglass

Tranchant d’Acier – La Trilogie d’Axis T1 – Sara Douglass

Rééditée en poche chez Milady, cette trilogie de fantasy d’origine australienne va enflammer les cœurs des lecteurs. Sortie il y a quelques temps elle fut pour moi une véritable découverte avec la matière dont pouvait être pensée la fantasy sur ces terres lointaines. Les problématiques ne sont finalement pas les mêmes, comme nous le verrons, mais le plaisir de lecture sera toujours le même avec de l’aventure avec un grand « A »… Le « A » de Axis…

La couverture de Miguel Coimbra est de toute beauté : ce paysage hivernal avec le Tranchant d’Acier et la femme qu’il protège du fer de son arme. Extrêmement classique, mais néanmoins très agréable à regarder. La composition générale donne vraiment envie de se plonger dans ce roman, ce que j’ai fait après avoir découvert la quatrième de couverture :

« Aux temps anciens, les humains du royaume d’Achar ont chassé les autres races, les Proscrits. Des siècles plus tard, des spectres surgis de l’hiver déciment les terres du Nord. Les Proscrits seraient-ils de retour, plus redoutables que jamais ? Le roi dépêche Borneheld, l’héritier de la couronne, sur les lieux et, pour l’escorter, Axis, le Tranchant d’Acier, commandant des Haches de Guerre. Les deux hommes sont demi-frères et se vouent une haine farouche, une rivalité que rien ne peut apaiser, surtout lorsqu’ils découvrent qu’ils aiment la même femme ! C’est alors qu’une prophétie ancestrale révèle à Axis et ses compagnons l’incroyable vérité de leur monde et les met face à un destin que nul ne pouvait soupçonner. Ils ont tous un rôle à y jouer, mais aussi, sans doute, beaucoup à y perdre… »

Dans un univers où la magie est rejetée, où la conquête de l’homme sur ce qui l’entoure est sans commune mesure avec le passé évolue Axis, être au passé trouble qui va devoir se confronter au plus grand danger de sa vie avec pour seule arme son amour. Alors oui la trame est on ne peut plus classique, mais les notions de mystère, d’écologie et de magie viennent parsemer le roman de réflexions plus intense qu’ailleurs et obéissant de manière générale à une manière de pensée toute australienne.

Mais n’allez pas croire que les questions écologiques vont ici occulter l’aventure et le danger. Nous parlons de fantasy dans les règles de l’art et donc l’ensemble des éléments nécessaires sont bel et bien présents dans ces pages. La guerre couve dans le royaume d’Achar et elle ne viendra pas forcément de là où on l’attend.

La traduction est d’excellente qualité et l’ensemble des personnages, des lieux sont crédibles .La création de l’univers par Sara Douglass est suffisamment bien conçue pour que les lecteurs n’y voient nulle faille. Axis est attachant même si parfois il m’a pris l’envie de le secouer par les épaules en lui hurlant : « Vis ton Destin ! » C’est bien là la preuve que cette histoire a fort bien fonctionné sur moi…

Tranchant d’Acier est donc un premier tome très réussi pour cette saga de fantasy assez ancienne maintenant, mais particulièrement réussie. Loin de dépayser le lecteur par rapport à ce qu’il a l’habitude de trouver cette série promet de longues heures de lecture à ceux qui sauront prendre le récit de Sara Douglass pour ce qu’il est : du rêve à l’état pur, bien mâtiné d’un peu de réflexion. Je ne demande personnellement rien de mieux à un roman de fantasy.

Tranchant d’Acier
La Trilogie d’Axis T1
Sara Douglass
Milady

9 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Juste un peu de cendres – Aurélien Police et Thomas Day

  Juste un peu de cendres est le premier comics d’Aurélien Police, illustrateur reconnu pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *