Home / Musique / Métal / The Storm Within – Evergrey

The Storm Within – Evergrey

LP1042_tem_de.pdfUn nouvel album d’Evergrey est un peu comme une fête pour tous les amateurs de métal, et avec ce nouvel opus on ne fait pas exception à la règle. Après Hymn for the Broken, sorti en 2014, les voici revenir sur le devant de la scène avec un album montrant de nouvelles facettes musicales du groupe, que j’ai personnellement trouvées très intéressantes.

Commençons avec l’artwork, qui est juste sublimissime, très bien travaillé et mettant en avant la notion d’orage que l’on ressent tout au long de l’écoute. Du très bon travail graphique qui laisse présager le meilleur alors que le premier morceau, Distance, commence à résonner dans les oreilles. Les guitares prennent le pas et là l’orgasme musical n’est pas loin, vraiment. Cette chanson a fait l’objet d’un clip que vous pourrez découvrir ci-dessous donc n’hésitez pas et faites vous plaisir. L’ensemble du morceau reste assez doux mais pleinement dans la veine de ce qui a fait le succès d’Evergrey, notamment grâce à la voix éraillée et puissante de Tom S. Englund. On enchaîne ensuite avec Passing Through, et ses tendances plus électro et ses paroles prenantes. Le refrain est particulièrement entraînant d’ailleurs. Suite de l’album avec Someday, qui débute avec une basse bien présente qui annonce le meilleur pour la suite de la chanson, et avec raison car dès que la guitare s’enflamme l’auditeur prend réellement son pied, notamment sur le refrain vraiment impressionnant. Même veine que le reste : un magnifique travail de la part du groupe.

S’ensuit Astray, morceau très énergique et immersif, rapidement suivi de The Impossible, une magnifique ballade, profonde et mélancolique à souhaits. My Allied Ocean reprend la suite avec quelque chose de très motivé notamment au niveau des guitares et le refrain est à nouveau une petite pépite… In Orbit et The Lonely Monarch restent dans le même registre avec des intros très énergiques sur lesquelles vient se poser la voix d’Englund de belle manière. The Paradox of the Flame est de nouveau une très belle ballade qui offre une pause méritée et agréable aux oreilles, en mettant en valeur la voix du chanteur. Mais les pauses ne sont jamais bien longues avec Evergrey et comme on approche de la fin de l’album, les riffs de Disconnect prennent le relai, ainsi qu’un refrain encore de très haut niveau… Et voici pour finir le titre éponyme de l’album, The Storm Within, qui porte parfaitement son nom tant il est magnifique. Entre guitare, basse et batterie, auxquels vient se mêler la voix du chanteur on obtient une équation vraiment dynamique qui en fait l’un des meilleurs morceaux de l’album, à mon sens.

The Storm Within est un album de très très haut niveau, qui met en avant un métal progressif d’excellente facture, comme toujours avec ce groupe. Je ne peux que vous inviter à découvrir ce qu’ils ont à proposer à travers leur musique et leurs textes et à vous jeter sur la discographie de cet groupe.

The Storm Within
Evergrey
AFM Records
2016

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Serpentine – Hyrgal

Hyrgal est un trio de Black métal français formé en 2007. Quelle fut ma joie …

The Contortionnists + Palm Reader + The Dali Thundering Concept – O’Sullivan Backstage – 27/06/2018

Pendant que certains regardaient le foot, d’autres ont bravé la chaleur Parisienne pour venir voir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *