Accueil / Musique / Métal / The Rising Dragon – Gyze

The Rising Dragon – Gyze

Le metal japonais est vraiment une veine à part dans les sphères metal actuelles et Gyze nous propose de découvrir son nouvel EP, intitulé The Rising Dragon. Entrons donc en leur compagnie dans cet univers fait de sonorités japonaises et de metal dur, comme on l’aime !

Japanese Elegy lance le son et de suite on sent la patte japonaise du groupe avec cet arrière fond instrumental mettant clairement avant cette origine mais avec par-dessus un pur son metal particulièrement agréable à l’oreille. Sur la première écoute je me suis vraiment demandé de quoi il s’agissait, puis au fil du temps je me suis rendu compte que j’appréciais vraiment leur son. Les guitares sont déchainées, la batterie est très rapide, tout est bien en place, rien à redire… The Rising Dragon vient ensuite et je me serais presque cru dans un générique d’animé. La musique est dynamique, le refrain à haute consonances nippones et l’ensemble est vraiment agréable et prenant. Le genre de morceau que j’aime clairement me mettre dans les oreilles !

La suite est un peu plus décevante à mon sens. Dragon Calling, la troisième piste est un live : OK il est bien mixé et cela permet de se rendre compte de ce que donne le groupe sur scène (avec visiblement une très forte dynamique avec le public), mais n’avoir que deux chansons inédites sur un CD me fait un peu mal en tant qu’acheteur potentiel. On retrouve ensuite une version instrumentale de The Rising Dragon. C’est très intéressant à écouter mais même problème que précédemment : je me demande toujours ce que ce genre de piste fait à la place d’une chanson inédite. Puis une troisième version de The Rising Dragon vient conclure l’EP, chantée cette fois en compagnie de Marc Hudson, chanteur de DragonForce. Une version cette fois assez intéressante avec un véritable contraste de voix qui renforce l’intérêt sur le morceau.

Cette plongée dans l’univers des japonais de Gyze est donc intéressante mais ce The Rising Dragon manque à mon sens de véritable matière inédite pour séduire les fans du groupe et donner également du son à se mettre sous la dent pour ceux qui découvrent le combo. A suivre donc mais l’EP n’est clairement pas indispensable…

The Rising Dragon
Gyze
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Bukkraken – Carcharodon

Carcharodon, outre le fait que ce soit le petit nom du requin blanc, c’est un …

I Don’t Mind – Seven Ages

  Si vous avez lu l’interview faite de Seven Ages ici-même, vous savez sans doute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *