Home / Cinéma / Suicide Squad

Suicide Squad

Superman est mort.

La puissante Amanda Waller, craignant une future menace pour l’humanité, propose alors un projet un peu fou : celui de rassembler les pires criminels peuplant les prisons pour sauver le monde.

Le tireur de génie Deadshot, Harley Queen la déjantée, le monstre Killer Croc, le Capitaine Boomerang et El Diablo, maître du feu, se retrouvent alors réunis sous les ordres du Capitaine Rick Flag pour essayer de vaincre l’Enchanteresse, une créature maléfique et très dangereuse. Mais rien ne se passe comme prévu. D’autant que le Joker, petit ami psychopathe d’Harley Queen, est bien décidé à récupérer sa belle…  

Suicide squad

Les personnages de Suicide Squad sont probablement le principal intérêt du film. Avantage non négligeable, une présentation de chacun d’entre eux est faite au début, ce qui permet aux néophytes dont je suis de ne pas être perdus dès le départ.

Cette bande de joyeux drilles a toujours le mot pour rire et ils se révèlent de plus en plus attachants au cours du film malgré leurs défauts. Ce sont avant tout ces personnalités atypiques qui m’ont permis de rentrer dans l’histoire.

J’ai particulièrement aimé Harley Queen, interprétée par Margot Robbie. Jared Leto est convaincant dans le rôle du Joker et propose une interprétation très personnelle permettant d’éviter les comparaisons avec Heath Ledger. Il ne signe cependant pas son meilleurs rôle, peut-être parce que le personnage n’a pas été assez exploité au cours du film (ce que l’acteur a lui-même déploré après sa sortie).

harley joker

En dehors de cet aspect positif, Suicide Squad reste un film très classique dans son histoire et son déroulement. La trame n’est pas spécialement originale, mis à part ce regroupement de supers méchants qui, une fois l’ennemi désigné, ressemblent d’ailleurs plutôt à des supers héros.

Alors que je m’attendais à des personnages immoraux et difficilement appréciables, c’est tout l’inverse qui s’est produit. C’est un peu dommage car je trouve qu’il aurait justement été intéressant de proposer des protagonistes qu’on se sent coupables de défendre, de jouer sur le paradoxeenchanteresse entre l’antipathie qu’on s’attend à éprouver face à ce genre d’individus et la reconnaissance qu’on leur doit malgré tout (après tout, ils sont sensés sauver le monde). Or ici ce n’est pas du tout le cas et on en vient presque à trouver que leurs actions passées sont justifiées.

En réalité, on se retrouve finalement dans un schéma assez manichéen « gentils contre méchants », qui n’a rien de nouveau. Seule l’atmosphère un peu barrée du début du film m’a vraiment paru intéressante.

En définitive, au vu du battage médiatique qui a entouré Suicide Squad, j’ai trouvé que c’était faire beaucoup de bruit pour pas grand chose. Certes quelques personnages sortent des cases. Certes on ne s’ennuie pas au cours des deux heures (c’est déjà ça !). Mais j’avoue avoir été un peu déçue par ce film qui, selon moi, ne tient pas ses promesses.

Suicide Squad est un film pas mal, qui se laisse voir. Sans plus. Je m’attendais à mieux. Dommage.

Suicide Squad

réalisé par David Ayer

avec Will Smith, Margot Robbie, Jared Leto

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

Altered Carbon – Laeta Kalogridis

Takeshi Kovacs, un ancien soldat d’élite appelé « Diplo », se réveille un matin dans une prison, …

Jupiter: le Destin de l’univers – Wachowski

Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *