Home / Jeux / Star Wars l’Ère de la Rébellion – Cible verrouillée

Star Wars l’Ère de la Rébellion – Cible verrouillée

Escadron Rogue

Alors que la sous-gamme Aux Confins de l’Empire est déjà forte de nombreux suppléments, sa petite sœur l’Ère de la Rébellion ne disposait quant à elle que d’une (excellente) petite campagne avec Assaut sur Arda I. Toutefois, de nouvelles extensions sont prévues et finissent par sortir peu à peu – en témoigne ce premier ouvrage consacré aux Carrières : Cible verrouillée.

Le Manuel des As s’adresse donc aux pilotes : un type de personnage des plus emblématiques durant le conflit Empire / Alliance rebelle. On pense immédiatement à des personnages aussi marquant que Luke Skywalker, Wedge Antilles ou Poe Dameron et on imagine des batailles spatiales dignes du final de Rogue One ou du Retour du Jedi – dans lesquelles les joueurs seront cette fois les héros.

Ce supplément bénéficie de la qualité formelle étrennée sur ceux d’Aux Confins de l’Empire : c’est toujours un plaisir de lire un ouvrage solide, dont l’intérieur est abondamment illustré par de magnifiques dessins en couleur, le tout sous une couverture cartonnée du plus bel effet.

Après une courte nouvelle destinée à plonger le lecteur dans le bain, Cible verrouillée consacre d’ailleurs son introduction à relacer la thématique du duel spatial dans l’Ère de la Rébellion – qui peut opposer chasseurs, airspeeders, véhicules terrestres voire même des montures ! Est également précisé ce que signifie le terme d’as, ainsi que le rôle que la Force joue dans leurs talents particuliers. Une mise en bouche qui donne envie de se plonger dans la suite.

J’y suis presque… J’y suis presque…

Le premier chapitre – comme il est de coutume dans les suppléments de Carrière – fournit de nombreuses options aux as. Des historiques originaux classés par Spécialités et de nouveaux devoirs à sélectionner notamment.

Trois races sont alors proposées : les Chadra-fans, des rongeurs très sociables et fort doués en mécaniques ; les Dresseliens, taciturnes et solitaires éclaireurs ; les Xextos, disposant de quatre bras bien pratiques pour piloter un chasseur. Des extra-terrestres souvent dépréciés par l’Empire et qui rejoignent donc l’Alliance rebelle afin de mettre à bas le régime discriminatoire de Palpatine.

Viennent ensuite trois nouvelles Spécialités pour les as : le Cavalier est un « pilote » bien particulier, dont le talent lui permet de dompter toute sorte de montures exotiques ; les Têtes brûlées, des jeunes prêts à tout pour faire leurs preuves – au mépris de leur vie parfois ; les Bidouilleurs, qui adorent personnaliser leur vaisseau grâce à des améliorations bien senties. Une bonne variété qui permet de créer des pilotes tous différents, apportant toujours un élément utile en jeu grâce à leurs Talents originaux.

Vas-y, p’tit gars !

La deuxième partie est un gros catalogue détaillant de nouveaux équipements particulièrement utiles aux as : non seulement des armes bien sûr, mais aussi des combinaisons de survie (utiles quand on doit s’éjecter) ou des outils pour réparer son vaisseau sur le pouce. Des droïdes astromech sont proposés – véritables alliés de tout bon pilote (qu’auraient accompli les héros de Star Wars sans R2D2 ?).

Enfin viennent de nombreux véhicules, qu’ils soient terrestres ou spatiaux – mais la part belle est donnée aux chasseurs. Tant ceux du côté de l’Alliance rebelle (divers Wing spécialisés) que les fameux TIE de l’Empire (dont il existe de nombreuses variantes) – et ce afin que les joueurs aient une opposition variée en face d’eux.

Grâce aux profils techniques et à des dessins parfaitement évocateurs, ce chapitre s’avère immédiatement inspirant : on a envie de mettre en scène tous ces vaisseaux dans une bataille spatiale digne de la trilogie !

It’s a trap !

La dernière partie fait la part belle aux conseils : comment intégrer les as dans une campagne en leur permettant de briller ailleurs que dans les combats spatiaux ou de quelle manière inclure les droïdes astromech dans une partie (avec des règles bien pensées). Plusieurs pages décrivent divers environnements pour les combats entre chasseurs : champ d’astéroïdes ou nébuleuse compliquent la tâche !

Semblant incongrues, les règles de cavalerie s’avèrent pourtant intéressantes. On imagine des batailles mêlant véhicules et créatures pour des moments dignes de la Guerre des Bêtes d’Anderon ! Le profil technique de nombreuses montures est fourni – du bantha au tauntaun (on évite tout de même le dragon Krayt) – pour un emploi rapide.

Enfin, la fin du chapitre évoque les aventures et missions type des as, les récompenses à leur accorder et les rivaux à leur opposer – tout cela accompagné de plusieurs synopsis à développer. Pertinent et directement utile, à condition de mettre un peu les mains dans l’hyperdrive.

Le meilleur pilote de la galaxie

Reprenant le canevas éprouvé dans Aux Confins de l’Empire, Cible verrouillée est un bon supplément, centré de plus sur l’une des Carrières les plus populaires de l’Ère de la Rébellion. Il propose aussi bien des conseils que des éléments techniques – le tout se révélant des plus pratiques pour pimenter les batailles entre véhicules, que ce soit dans l’espace ou sur terre.

Un départ en vitesse-lumière donc, pour cette sous-gamme dont on espère qu’elle se développera vite et avec d’autres ouvrages d’aussi bonne qualité.

 

Cible verrouillée

Un supplément au jeu Star Wars – l’Ère de la Rébellion édité par Edge

96 pages

32 € 95

About Romain D'Huissier

Check Also

Le Culte du Maçon de Guerre – C.L. Werner

Changeons un peu de nos amis Space-Marines en nous penchant sur Le Culte du Maçon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *