Home / Jeux / Star Wars : Le Réveil de la Force – Kit d’initiation

Star Wars : Le Réveil de la Force – Kit d’initiation

Décidément, les kits d’initiation ont le vent en poupe ces temps-ci ! Il faut croire que transmettre le flambeau du jdr aux jeunes générations est devenue une priorité pour les éditeurs !
Ainsi, après « Force et destinée » et « Aux Confins de l’Empire », Fantasy Flight Games (FFG) a sorti son nouveau kit d’initiation, « Star Wars : Le Réveil de la Force », le 1er décembre 2017, juste avant la sortie ciné du film éponyme.
C’est un jeu complet pour 3 à 4 joueurs (et 1 MJ), où l’on se frottera au vilain Premier Ordre.

Alors, que trouve-t-on dans ce kit d’initiation ?

On y trouve donc une petite introduction au JdR, sous forme d’exemple de partie, 1 livret d’aventure, 4 dossiers de personnages, 1 livret de règles, 1 plan, des jetons en carton, et bien entendu, 14 dés spéciaux, indispensables pour jouer à SW.

Si la boîte contenant tout ce matériel m’a un peu déçue (carton de piètre qualité et boîte exagérément grande pour ce qu’elle contient), le reste, heureusement,  est un peu plus à la hauteur.

Le livret d’aventures est assez didactique et bien fait : à travers un scénario très (trop ?) basique, les joueurs (et le MJ) vont découvrir, au fur et à mesure, les règles de cet univers pas forcément facile à appréhender. Chaque étape de l’aventure est l’occasion d’expérimenter un nouveau point de règles de façon claire et fluide. J’ai trouvé le scénario effectivement très linéaire et vraiment simpliste. Peut-être est-ce suffisant pour initier son petit neveu Tom au JdR, mais pour des adultes, même novices en la matière, je pense que c’est un peu trop. Ou pas assez.
La mise en page y est agréable et bien lisible, avec des encarts pour aider au mieux un MJ débutant.

Le livret est agrémenté de photos du film éponyme, ce qui peut être un peu trompeur : le seul lien avec le film sorti en salles est que l’aventure débute sur Jakku. Si vous vous attendiez à incarner Rey ou Finn, c’est raté !
En effet, les 4 persos prévus pour cette aventure sont d’illustres inconnus. Les livrets de personnages sont vraiment très bien faits, avec, pour chacun, une première feuille de perso « de base », et une deuxième, « avancée ». J’aime beaucoup l’idée de cette évolution, encore une fois très didactique, et qui servira sans doute le sentiment de réussite du petit Tom à la fin de l’aventure.
Par contre, ce qui m’irrite, c’est le format de ces dossiers. J’ai toujours considéré une feuille de perso comme « un consommable » dans l’univers du jdr. Ainsi, j’initie le petit Tom, qui, à son tour, fera vivre l’aventure à ses copains dans la cour de récré, et ainsi de suite. Quel que soit le jdr, les feuilles de perso devraient être facilement copiables, voire (en 2018) téléchargeables à l’envi. Eh bein là, non. Pas dispos en ligne. Et même pas photocopiables (all rights reserved, toussa). Et pour être certains que l’on ne bravera pas facilement l’interdit de l’Empire, les dossiers de perso sont pile un peu plus grands qu’un format A4. Et ça, j’avoue que ça m’agace, surtout au vu du prix affiché (34.90€).

Heureusement, FFG fournit quand même un deuxième scénario, « L’appel des héros », téléchargeable gratuitement sur le site de FFG France. Par contre, contrairement aux deux autres kits d’initiation, cette fois, FFG n’a pas rajouté de nouveaux persos jouables.

Le livret de règles formalise les règles de base et détaille notamment des PNJ, l’équipement et les armes, ce qui permettra au petit Tom de prolonger l’expérience de jeu, comme on dit, et de créer ses propres scénarii.

Enfin, le plan format A3 est super : d’un côté, il sert de support au scénario didactique, et de l’autre, il représente une super carte de la galaxie qui roxxe, et c’est très appréciable, de même que les 57 jetons en carton fournis dans la boîte, qui permettent aux novices de bien visualiser les différentes scènes. Les différents jetons représentent des personnages, des « opposants », des véhicules et des jetons de destin.
Ah oui : FFG précise, dans ses publications, que le set de dés spéciaux contenu dans la boîte est offert. « Encore heureux », ai-je envie de dire!

En définitive, je pense que mon petit neveu sera effectivement content de partir à l’aventure dans cet univers de Star Wars, et ça lui donnera sans doute envie de continuer à explorer cet univers riche et complexe.
Ce kit est assez didactique, et joliment illustré, et le matériel est de qualité. Le scénar n’est cependant pas vraiment rejouable, un un peu trop simpliste et linéaire, ce qui est dommage, vu le prix somme toute assez élevé de cette boîte de jeux.

Eldricht Tales

A propos de Cyn / Manolita

Véritable touche-à-tout de l’imaginaire, ma réalité a toujours été colorée de Fantasy. Jeux, livres, films, c’est bien simple : tout m’intéresse, pourvu que ça me fasse rêver ! De l’heroic à la dark fantasy, j’explore et apprécie tous les genres. Et lorsque je me suis découvert une passion pour la technologie, c’était surtout pour pouvoir appréhender tous les nouveaux possibles qu’elle offrait. Mais l’imaginaire se nourrit également d’échanges et de partages, faute de quoi il est voué à se dessécher et disparaître. Aussi, quel meilleur endroit qu’eMaginarock, lieu de toutes les cultures alternatives, pour partager mes coups de cœur et coups de gueule ?

Lisez aussi

Gateways – The Vintage Caravan

A peine remise de la découverte du groupe Death Alley et de l’album de Graveyard, …

True Rockers – Monster Truck

Le quintet canadien Monster Truck appelle à tous les vrais rockers avec leur nouvel album, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *