Home / Livres / Silo Origines – Hugh Howey

Silo Origines – Hugh Howey

La suite de Silo d’Hugh Howey s’intitule Silo Origines et est un prequel du précédent volume alors que le dernier tome de la trilogie, Silo Générations, se déroule après les événements de Silo. Nous allons évoquer ici, Silo Origines. En effet, dans Silo, ce qui a mené à la création des cinquante silos n’est pas expliqué, mais on y découvre que, faute de pouvoir gagner une guerre, les États-Unis ont décidé de peupler les silos et de contaminer toute la surface de la planète. Cela demandait donc un peu plus de contexte pour bien comprendre comment une décision aussi monstrueuse avait pu être prise.

L’ouvrage commence par un échange entre deux politiciens américains qui se connaissent de longue date où l’un demande à l’autre de lui construire des silos pour protéger la population locale de Géorgie. En effet, le site de stockage le plus important au monde de matières fissiles est prévu en cette année 2049 dans cette région. Et même si c’est le moins inquiétant des deux politiciens, le fait que l’ex-architecte qui va planifier les silos s’appelle Donald n’a rien de rassurant.

Parallèlement à ce récit, nous avons celui de Troy qui, en 2110, sort d’un long sommeil et va s’occuper du bien-être des autres humains encore en stase dans le Silo 1. En fait, il va s’apercevoir qu’il doit s’occuper du silo 1, mais aussi piloter les 49 autres. Il devra prendre une décision difficile lors d’une émeute dans le silo 12. Cela va encore accentuer sa position en désaccord avec la politique dictée lors de la fondation des silos. D’autant qu’il va se rendre compte qu’il ne s’appelle finalement pas Troy et qu’il est réfractaire au traitement d’oubli auquel tout le monde est soumis.

C’est sur ce constat que se termine l’Héritage, la première partie de Silo Origines. C’est une centaine d’années plus tard que Troy sort à nouveau du sommeil artificiel, car cette fois c’est le Silo 18 – celui de Silo – qui est au cœur des préoccupations. Troy sait maintenant qui il est. Il se rend compte de toute la monstruosité mise en œuvre pour en arriver là. D’autant que le Silo 1 est le seul à mettre en stase la grande majorité de ses habitants pour les réveiller lorsqu’ils sont utiles, alors que dans tous les autres silos, les générations se suivent, respectant l’Ordre, titre de la deuxième partie de l’ouvrage.

Dans le Silo 18, nous suivons Mission, un jeune porteur qui voit bien que le désordre monte dans le silo. Il s’inquiète aussi du sort réservé à un de ses amis qui pourtant travaillait pour le DIT, le service le plus important du silo, où il est enfermé pour une raison mystérieuse. En parallèle, Troy et Mission vont, avec leurs moyens propres, essayer de découvrir ce qui ne tourne pas rond dans le silo 18 et qui pourrait se propager à bien d’autres silos, menaçant par là même ce qu’il reste de toute l’humanité.

Enfin, dans le Pacte, troisième et dernière partie de ce prequel à Silo, nous retrouvons une fois encore Troy qui est réveillé à cause du silo 18. Mais cette fois-ci, les choses ont changé. D’abord c’est la sortie de Juliette qui a causé l’alerte. Ensuite, pour Troy, alors que Troy n’est pas son vrai nom, il va se retrouver dans le rôle d’un autre personnage qui, lui, a les pleins pouvoirs et il ne va pas se gêner pour faire sa petite révolution. Enfin nous allons suivre Jimmy dans le silo 17 pour savoir comment il en est arrivé à friser la folie depuis les premières émeutes jusqu’à sa rencontre avec Juliette.

Haletant, surprenant, ce Silo Origines est loin d’être de trop dans l’univers de Silo. En effet, Hugh Howey y donne une belle densité aux personnages et recontextualise tous les enjeux du récit. D’ailleurs, l’ouvrage se termine sur cette nouvelle guerre que Juliette promet au silo 1. Mais sont-ils si opposés qu’on peut le penser ? Et l’espoir d’une vie possible en dehors des silos pourrait-il se concrétiser et ainsi réconcilier tous les protagonistes ? C’est là tout le background qui nous attend dans Silo Générations dont j’ai grande hâte d’attaquer la lecture.

Silo Origines
Hugh Howey
Couverture illustrée par Johann Fournier
Traduction par Laure Manceau
Actes Sud
Collection Babel
2014

9,90 €

About Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Check Also

La cinquième saison – N. K. Jemisin

  La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *