Accueil / Jeux / Sherlock 13 – Hope S. Hwang

Sherlock 13 – Hope S. Hwang

Ce jeu de déduction (et de bluff) de Hope S. Hwang pose l’ambiance directement : un meurtre a été commis et vous devez trouvez le coupable parmi l’un des 13 suspects. Les-dits suspects étant des personnages de Sherlock Holmes illustrés par Vincent Dutrait.

Chacune des 13 cartes comporte des symboles dont la combinaison unique permet de l’identifier.

Le jeu « classique » se joue à 3 ou 4 joueurs (4 étant le plus intéressant à mon sens). Après avoir écarté face cachée le coupable et distribué les cartes restantes, il est nécessaire de reporter la somme de chaque symboles sur une feuille d’enquête qui synthétise nos déductions au fur et à mesure de la partie. Les amateurs de tableaux de logiques y retrouveront le plaisir de jeu de leur enfance.

S’offre trois possibilités lorsque son tour de jeu arrive :

  • Demander aux autres joueurs s’ils possèdent un des symboles, la réponse étant alors binaire (oui ou non) ;
  • Demander à un joueur combien de symboles d’un type sont présent sur ses cartes, la réponse est alors numérique ;
  • Proposer un coupable, dans ce cas le joueur ira regarder secrètement la carte cachée et ne la révélera que s’il a raison et gagnera ainsi la partie.

Il est à noter que certains symboles sont présents 5 fois et d’autres 3 fois. Et le statisticien qui est en moi a de suite soulevé un souci de probabilité très faible mais réel : lorsque vous avez affaire à une combinaison faible (3) si vous avez ce symboles deux fois en main, que votre première action est de demander aux autres joueurs s’ils le possèdent et que leur réponse est non, il vous est possible de déjà connaitre votre coupable. Une de mes connaissances en a fais les frais. Partie pliée lors de son deuxième tour de jeu.

Heureusement, il existe un mode « expert » avec des réponses partielles (les cartes sont rangées dans un certain ordre et la dernière carte ne compte pas dans les décomptes annoncés), qui complexifie grandement le jeu et évite cet écueil.

Pour terminer, un mode de jeu à deux est proposé avec lequel il est aussi possible d’utiliser le mode expert. Deux cartes témoins sont alors posée face cachée de part et d’autres du coupable lors de la mise en place. Et la première action est remplacée par la possibilité de prendre une de ces cartes et de la substituer par une de sa main qui sera alors posée face visible.

Si vous êtes fan des jeux de déduction, de Sherlock Holmes et des jeux rapides, n’hésitez pas. L’éditeur annonce 15 minutes pour une partie et il ne vous en coûtera qu’une quinzaine d’euros.

À propos Raven

Rôliste depuis 1989, joueur de jeux de plateau, de figurines, fan de littérature fantastique et de science fiction, pratiquant d'arts martiaux et lecteur d'ouvrages de philosophie je suis l'assemblage improbable d'éléments de pop culture, de culture chinoise et de la multitude d'études et de formations que j'ai eu l'occasion de suivre (économie, statistiques, finance, informatique, diététique, histoire, planétologie, oncologie, etc.) et de les mettre en application dès que l'occasion se présente. Je suis un mercenaire du jeu de rôle. Amateur ou (semi) pro. Relecteur (pointilleux souvent), auteur (parfois) et testeur (occasionnel).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

D&D, père de tous les JdR, et sa cinquième incarnation française.

Quand on est rôliste depuis le milieu des années 1980, se préparer à écrire quelques ...

Watch Dragon ball super