Home / Musique / Scintilla – Nosound

Scintilla – Nosound

scintilla-nosound

Nosound nous revient avec leur cinquième album, sobrement intitulé Scintilla. Je ne connaissais pas vraiment le groupe avant d’écouter cette nouveauté et je dois dire que j’ai été plus que séduit. Loin des blasts métalleux, Giancarlo Erra nous propose une musique mélancolique, impressionnante par son immersivité et sa capacité à pousser l’auditeur à rêver. Et la pochette de l’album nous le montre d’ailleurs très bien avec cette photographie du plus bel effet qui représente à merveilles les sentiments que j’ai ressentis à l’écoute.

Short Story débute l’album et tout de suite on sent toute la douceur qui va se dégager de l’ensemble musical proposé ici. Last Lunch est un morceau plus consistant déjà en terme de longueur et la composition qui se trouve derrière chacun des arrangements musicaux est impressionnante. Dans l’idée je rapprocherais cela du projet de Steve Rothery, Ghosts of Prypiat, qui avait également su m’emporter. Little Man ressemble presque à une jolie petite comptine enfantine chantée fort réussie. On enchaîne avec In Celebration of Life, mon morceau préféré de l’album, tout en douceur et qui fait effectivement aimer la vie à l’auditeur. D’ailleurs la pochette de l’album est une parfaite illustration de ce simple morceau. Sogno e Incendio propose plus de chant et invite au voyage de belle manière, l’italien se prêtant particulièrement bien ce type de morceau.

Vient ensuite Emily, avec son côté plus sombre, plus inquiétant et pourtant toujours aussi beau, notamment sure le refrain. Il en va de même avec The Perfect Wife, Love Is Forever et Evil Smile qui enchantent réellement les oreilles à tout instant de l’écoute. L’album se conclue sur le titre éponyme, Scintilla, qui est une vraie pépite débutant sur des accords de guitares et très vite le son prend son envol de la plus belle manière qui soit.

Scintilla est un de ces albums que l’on écoute en boucle tant l’ambiance globale qui s’en dégage est poétique. A chaque instant on ressent la musique plus qu’on ne l’écoute, elle se vit et vit par elle-même. Personnellement je vais me jeter sur les albums précédents de Nosound afin de faire une cure de cette sublime musique. Tentez le voyage, vous ne devriez pas être déçus…

Scintilla
Nosound
KScope
2016

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Serpentine – Hyrgal

Hyrgal est un trio de Black métal français formé en 2007. Quelle fut ma joie …

The Contortionnists + Palm Reader + The Dali Thundering Concept – O’Sullivan Backstage – 27/06/2018

Pendant que certains regardaient le foot, d’autres ont bravé la chaleur Parisienne pour venir voir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *