Home / Livres / Fantasy / Rois & Capitaines – Stéphanie Nicot (Dir.)

Rois & Capitaines – Stéphanie Nicot (Dir.)

Alors que les Imaginales d’Epinal ferment leurs portes ce soir, il est temps de parler de l’anthologie publiée grâce à un partenariat entre les Editions Mnémos et ce festival de l’Imaginaire. Stéphanie Nicot, directrice artistique du salon et ancienne rédactrice en chef de la revue Galaxies, se prête donc au jeu de la direction littéraire sur cette anthologie au thème particulièrement alléchant. Découvrons donc son contenu sans tarder…

La thématique des rois et des capitaines est récurrente dans l’univers de la Fantasy, ainsi que le note parfaitement Stéphanie Nicot dans sa préface. Il sera donc ici question de guerre notamment, des relations entre un monarque et ceux qui le servent, et cela dans tous leurs aspects. Après une préface particulièrement réussie (ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas), l’anthologie commence donc très vite et très fort avec un texte de Jean-Philippe Jaworski, Montefellòne, qui nous place immédiatement « dans le jus ». Bataille épique de chevaliers, trahisons, morts et sueur sont les ingrédients de cette première nouvelle. Le mot d’épique ne quitte d’ailleurs pas l’esprit du lecteur tandis qu’il découvre, ébahi, les aventures du duc Isembard d’Arches et de son fils, Raban. Après ce texte la notion de loyauté cruellement coûteuse s’impose à l’esprit du lecteur.

La nouvelle suivante, signée par Rachel Tanner et intitulée La demoiselle et le roitelet, nous place dans une situation assez proche avec un épisode fictif (ou non, qui sait ?) de la Guerre de Cent Ans. Une situation parfaitement décrite, un texte riche et passionnant, une fin inattendue… Tous les éléments sont là pour passionner le lecteur.

Une de mes nouvelles préférées est celle de Maïa Mazaurette intitulée Sacre et qui nous décrit un des rois français les plus célèbres sous un jour nouveau. Avec un peu d’humour et plume alerte, elle parvient à nous séduire. La Reine sans nom de Thomas Day, Au plus élevé Trône du monde de Johan Héliot et Le Crépuscule de l’Ours de Julien d’Hem figurent également au rang des textes qui sont pour moi incontournables.

La couverture est également sublime, l’illustration s’adaptant à merveille au thème et au contenu de l’ouvrage.

Au sein de cette anthologie, vous trouverez donc de nombreuses choses : des batailles, de l’épique, des trahisons, de la mort, des larmes, du sang, mais aussi de l’humour… Ainsi tout est au rendez-vous pour faire trôner cette anthologie au sein des collections de merveilles de la littérature Fantasy. Le casting imposant d’auteurs français de la « nouvelle vague » n’y est pas pour rien. Lisez et vous verrez…

Rois & Capitaines
Stéphanie Nicot (Dir.)
Editions Mnémos & Les Imaginales d’Epinal

22 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *