Home / Livres / Fantastique / Réunis dans la Tombe – Chasseuse de la Nuit T5 – Jeaniene Frost

Réunis dans la Tombe – Chasseuse de la Nuit T5 – Jeaniene Frost

Pour les connaisseurs, dire seulement « suite des aventures de Cat et Bones » suffit. Ils se rueront dans la librairie la plus proche de chez eux. Pour les autres, je vous invite à lire cette chronique et à vite jeter un œil sur celles qui précèdent. En effet, Réunis dans la tombe est le cinquième tome de la série Chasseuse de la nuit, de Jeaniene Frost. Ce cycle est un des meilleurs qui soit écrit dans le monde de la bit-lit. Ce cinquième tome fait suite aux deux spins-off du Monde de la Chasseuse de la nuit, sur Spade et Mencheres.

Avant de vous en parler, je vous invite à vous faire un premier avis avec la quatrième de couverture :

Alors qu’elle sort tout juste de son dernier combat, un fanatique se sert des nouvelles capacités de Cat pour attiser les tensions entre vampires et goules et ainsi déclencher une guerre sans précédent entre les deux espèces, ce qui mettrait en péril la vie de milliers d’innocents. Cat et Bones ne peuvent remporter cette bataille seuls. Ils vont devoir s’entourer d’alliés puissants et inattendus, dont la reine des goules de La Nouvelle-Orléans. Mais le soutien de Majestic est une arme à double tranchant…

Nous avions quitté Cat et Bones après leur combat contre Grégor, le premier mari de Cat. C’est dans ce tome qu’elle saute le pas pour devenir vampire. Mais après avoir été une hybride, elle reste un être à part malgré sa transformation. Son régime alimentaire particulier et son cœur battant par intermittence lui procure de nouveaux ennuis. Appolyon, une puissante goule, en profite pour monter le monde des goules contre celui des vampires. Il accuse Cat d’avoir la possibilité d’être mi-vampire, mi-goule, pour mieux les asservir. Afin d’éviter que la guerre ne prenne de l’ampleur, ils vont chercher de l’aide auprès de la reine des goules de la Nouvelle Orléans. Mais son soutien est souvent à double tranchant et toujours à son profit. Pour pouvoir se sortir d’affaire, Cat va devoir redoubler de vigilance et apprendre à apprivoiser le « cadeau » de Majestic.

Après le deuxième spin-off sur Mencheres qui manquait d’intrigue, au profit d’un amour débordant, j’étais un peu inquiète en le lisant. Mais heureusement, l’équilibre entre émotions et manigances est bien dosé. Je l’ai lu quasiment d’une traite, impatiente à l’idée de connaître le mot de la fin. D’ailleurs, celle-ci nous laisse pour la première fois sur notre faim, et j’ai hâte d’avoir le sixième tome, de connaître la suite du rebondissement de dernière minute. Du côté des séquences émotion, vous n’allez pas non plus être déçus. L’amour entre Cat et Bones n’est plus aussi déchiré, ils se battent côte à côte, sans en laisser un des deux sur le bas-côté. Leur relation a évolué suite à leurs erreurs des derniers tomes, ils apprennent. Je suis en revanche navrée de vous apprendre que l’un des personnages principaux décède, sortez les mouchoirs dès maintenant.

Le style d’écriture de Jeaniene Frost est quand à lui toujours aussi prenant, alternant dialogues et descriptions à merveille. L’intrigue est bien mise en place et l’on ne devine pas le dénouement avant que l’auteure ne le souhaite.

La couverture est encore une fois un stéréotype des romans bit-lit, bien que cela soit nettement moins marqué que pour les spin-off. Elle est bien faite, mais je préfère les versions anglo-saxonnes.

C’est donc à nouveau une réussite pour Jeaniene Frost, qui signe là son septième roman sur le monde de la Chasseuse de la nuit. J’attends avec impatience le prochain tome ainsi que la série sur Vlad, dont le premier tome en anglais vient de sortir. Bonne lecture à vous et n’hésitez pas à donner votre avis !

Réunis dans la tombe

Chasseuse de la nuit  T5

Jeaniene Frost

Couverture par Larry Rostant

Milady

7.60€

About Fanny

Fanny est étudiante en finance à l’université.
Elle a toujours aimé lire depuis sa plus tendre enfance. Même si elle n’a découvert le style fantastique que depuis quelques mois, elle s’y est plongé depuis sans modération.
Certains diront qu’elle a une façon peu orthodoxe de lire, puisqu’elle commence toujours par le dernier chapitre – et ils auront raison – mais elle continue bravement à le faire à chaque fois (y compris les policiers !).

Check Also

Colorado Kid – Stephen King

  L’un s’appelle Dave Bowie, l’autre Vince Teague. L’un est gros, l’autre est mince. L’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *