Accueil / Re :Birth – The Lunatic Taker 2 – Lim Dall Young et Lee Soo Hyon

Re :Birth – The Lunatic Taker 2 – Lim Dall Young et Lee Soo Hyon

Le scénariste Lim Dall Young et le dessinateur Lee Soo Hyon nous avaient laissé sur notre faim au terme du premier volume. Reiji, Ayaka et leur nouvel ami Ichirô Ozaki avaient pénétré l’entre-temps et des anges leur étaient apparus. Ces dangereuses suceuses d’âme seraient-elles faciles à vaincre ? La quatrième de couverture nous présente une nouvelle menace, car cette piste des anges n’est pas l’alternative que nos héros ont d’abord cru trouver :

Depuis leur rencontre avec Ichirô Ozaki, Reiji et sa soeur, Ayaka, reprennent espoir. Répugnant à tuer d’autres récolteurs pour augmenter leur capital de vies, ils accueillent en effet avec soulagement l’alternative proposée par leur nouvel allié : la chasse aux « anges ». Mais, si leur première incursion dans l’entre-temps est un franc succès, la chasse suivante leur réserve une bien mauvaise surprise : grièvement blessé, Ozaki laisse dans la bataille un grand nombre de ses vies.
La solidarité naissante entre les trois compagnons d’infortune saura-t-elle résister à ce coup du destin… alors que sur eux commence à planer le spectre de la mort ?

Laisser un ange s’échapper d’un combat est assurément s’aliéner un ennemi qui n’hésitera pas à vous tuer dès le prochain entre-temps. Mais Reiji et sa sœur sont bien loin de s’attarder sur ce point. En effet, Ayaka voit d’un mauvais œil l’alliance qui se forme entre Reiji et Ichirô. Ce dernier a confié à Reiji la raison pour laquelle il s’est comporté en allié et non en concurrent avec eux. Nous découvrons ainsi le douloureux passé de Ichirô et cela amène le lecteur à pencher de son côté, malgré la méfiance d’Ayaka.

Ayaka s’est révélée, y compris aux yeux de son frère qui la connaît mieux que quiconque, être une redoutable combattante. Le fait de ne pas avoir ramassé d’artefact et pourtant d’être devenue une récolteuse, fait d’elle un être peu ordinaire. Ses sens sont exacerbés et elle se doit de protéger son frère de toutes les menaces pouvant peser sur lui, y compris s’il s’agit du paisible Ichirô en train de mourir suite à leur dernier combat contre un ange.

La tension sexuelle sous-jacente entre Reiji et sa sœur se confirme par rapport au premier volume où elle n’a été qu’entrevue. L’arrivée d’une bimbo dans leur foyer va encore exacerber cette tension chez Reiji, même si elle sera moins incestueuse. L’aspect jeu prend peu à peu le dessus dans ce récit, altérant ainsi l’aspect humain de la situation où nos héros sont bien obligés de tuer d’autres récolteurs pour survivre. Le fait que cela prenne la forme de points est déjà gênant, qu’on y ajoute la possibilité d’acquérir de nouvelles aptitudes au fil des points acquis et l’utilisation récurrente du terme de jeu amènent le lecteur à s’interroger sur l’intérêt de ce récit. Si c’est un simple jeu, les héros ne sont que des pions et l’empathie des lecteurs à leur endroit risque de se transformer en simple curiosité quant à la suite.

Les graphismes sont toujours précis et la mise en page est optimisée dans les scènes de combat. On regrettera cependant pour ces dernières les traits d’action surnuméraires qui parfois donnent un aspect brouillon à l’ensemble, ne permettant pas de suivre l’action, voire de douter de l’ordre des coups. Ayaka reste un mystère, outre sa transformation en récolteuse peu ordinaire, elle peut à la fois être une dangereuse guerrière et une fée du logis exemplaire. Seule la curiosité pourrait m’inciter à suivre cette série dont le troisième tome paraîtra le 9 mai prochain.

Re :Birth – The Lunatic Taker 2
Lim Dall Young et Lee Soo Hyon
Traduction par Alex Béco
Doki-Doki
2012

7,50 €

À propos Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La stratégie Ender – Orson Scott Card

Andrew Wiggin, dit Ender, n’est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses ...

Watch Dragon ball super