Home / Reports / Concerts / Punish Yourself + Christian Death + Volker – La Machine du Moulin Rouge – 19/04/2018

Punish Yourself + Christian Death + Volker – La Machine du Moulin Rouge – 19/04/2018

Une soirée concert à La Machine du Moulin Rouge est très souvent synonyme de bonne soirée, surtout quand on est photographes car bien souvent les lumières sont de qualité, et le son est loin d’être mauvais. Sans compter que pour la première fois j’allais découvrir Punish Yourself sur scène, ainsi que Christian Death, deux combos dont j’avais entendu d’excellentes choses.

En arrivant j’apprends que malheureusement la salle sera loin d’être pleine et j’espère que ce sera malgré tout une soirée où les gens regretteront de ne pas être allés. Et cela n’a pas manqué dès l’entrée en scène de Volker. Le groupe originaire de Bordeaux et déjà vu au MusikO Eye Fest sait envoyer du bois et va encore une fois nous le prouver ! Un set d’une grande efficacité, où une fois de plus Jen, la chanteuse, fait parler sa voix, alternant voix saturée et plus sensuelle, pour une combinaison détonnante. L’ensemble du groupe mène son set de main de maître et à aucun moment on ne s’ennuie tandis que la salle se remplit peu à peu et que le public venu pour les deux groupes principaux se laisse convaincre par la qualité globale de cette première partie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite pause clope et bière avec les copains photographes avant d’attaquer Christian Death. Pour le coup je ne connais pas du tout le groupe et je suis vraiment curieux de voir ce qu’ils peuvent donner sur scène vu les excellentes choses qui m’ont été dites dessus. Le groupe de Dark metal propose un set plus long, alternant entre morceaux doux et violents. Les micros sont couverts de roses rouge, tout comme la batterie et les changements de costume font du show un véritable spectacle. Dès le début je suis séduit et cela ne s’arrête pas tout au long de leur concert, tout comme le public qui semble clairement adorer leur musique. Tout en ténèbres assez gothiques le contraste avec le côté plus efficace du son de Volker est saisissant. Les deux groupes nous ont jusque maintenant proposé de l’excellente qualité, avec un ingé son qui a fait de l’excellent travail, et la foule est surchauffée en vue de Punish Yourself, la tête d’affiche de la soirée. Toutefois un petit couac en fin de set, un manque de communication interne, fait que leur partie se termine un peu en eau de boudin avec une partie du groupe encore sur scène tandis qu’une autre est déjà sortie. Bref, pas bien grave au vu de la qualité de ce qui a précédé…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais bien sûr entendu parler de ce groupe et de son jeu scénique et j’étais vraiment curieux de voir ce qu’il allait en être au final. Et là en tant que photographe je les ai détestés car leurs peintures fluorescentes combinées au manque de lumières fait que j’ai vécu l’Enfer, mais le spectateur en moi a juste adoré le show. Musicalement ce n’est pas forcément ma came, trop électro pour moi, mais je dois dire que le groupe a parfaitement su enflammer littéralement le pit aux sons de leurs titres les plus célèbres. Le public slamme avec joie, relayé d’ailleurs à la fin du concert par l’un des guitaristes qui se jete lui aussi dans la foule. Le groupe prend visiblement son pied et propose un show visuel comme j’en ai rarement vu sur des scènes comme la Machine. Chapeaux les gars (et fille), vous avez plus qu’assuré le boulot ! Vivement le prochain concert car je pense bien revenir vous voir, n’en doutez pas !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Les 3 Fromages + Effello et les Extraterrestres – Backstage By The Mill – Paris – 6/09/2018

Le BACKSTAGE BY THE MILL accueillait ce jeudi 6 septembre dernier deux groupes made in …

Gateways – The Vintage Caravan

A peine remise de la découverte du groupe Death Alley et de l’album de Graveyard, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *