Home / Pluto 2 – Naoki Urasawa et Osamu Tezuka

Pluto 2 – Naoki Urasawa et Osamu Tezuka

En Europe, plusieurs robots ainsi que des défenseurs des droits des robots sont éliminés. A chaque fois, un ornement en forme de cornes est retrouvé sur les lieux du crime… !
Qui est le meurtrier et quel est son mobile ?
L’inspecteur-robot Gesicht qui mène l’enquête en déduit rapidement que le meurtrier cherche à détruire les robots les plus performants dont il fait lui-même partie ! Gesicht décide de se rendre auprès de chacun d’eux – dont Astro – afin de les mettre en garde ! Parallèlement, le robot Brando, star des rings turcs, est provoqué en duel par un être mystérieux ! Suspense et science-fiction s’entremêlent dans cette ténébreuse affaire…
A la fin du premier volume, nous avions laissé Gesicht au Japon alors qu’il rencontrait un enfant-robot nommé Astro. L’échange qui va se tenir entre Astro et Gesicht est, à bien des égards, d’une grande intensité. D’abord parce qu’Astro est un enfant-robot, même si nous le voyons d’abord comme un enfant. Il est choquant d’apprendre qu’avant d’avoir aujourd’hui des parents, il fut d’abord vendu à un cirque. De même, le personnage de Gesicht est troublé par les transformations qu’il vit. Quand Astro se révèle peu à peu, comme aimant faire ce que ferait un enfant de son âge, il en est particulièrement ému et cela ne fait qu’accroître ses doutes.

Pendant ce temps, c’est au Japon qu’un juriste qui s’était impliqué dans la loi pour les droits de robots est sauvagement assassiné et son cadavre se voit profané par le port de cornes. De la demeure du juriste, il ne reste qu’un tas de décombres. Les témoins attestent qu’une tornade très localisée l’a détruite. C’est alors qu’intervient Astro pour aider un inspecteur aux idées antirobot à y voir plus clair sur ce meurtre. En effet, Gesicht a dû retourner en Europe après avoir communiqué les données de sa carte-mémoire à Astro. On sait d’ores et déjà que l’enfant-robot va avoir un rôle essentiel dans la résolution de cette affaire.

A priori, tous les robots menacés ont participé à un degré ou à un autre au 39ème conflit armé en Asie centrale qui vit la défaite du dictateur Darius XIV, mais également le recours à des robots de plus en plus destructeurs. Peut-être faudra-t-il explorer cette piste ? A moins que ce ne soit du côté de Brau 1589 qu’il faille porter le regard, le seul robot à avoir commis un meurtre. Les perspectives du récit sont vastes et ne demandent qu’à être explorées.

Inspiré de l’œuvre d’Osamu Tezuka, Naoki Urasawa nous propose ici bien plus qu’une simple enquête futuriste. Il nous présente des robots qui doutent de ce qu’ils sont. Quand l’intelligence artificielle vous amène à aimer être un enfant pour Astro ou à faire des cauchemars comme pour Gesicht, alors êtes-vous encore une machine ou commencez-vous à être humain ? De même, pourrait-on vous avoir manipulé dans ce sens par le passé ? Toutes ces questions vont éclater à un moment ou à un autre dans ce récit où la tension narrative est constante et menée de main de maître.

Nous avons là une œuvre magistrale signée par le digne successeur du maître mangaka Tezuka. Bien entendu, malgré son indéniable talent, Naoki Urasawa ne pouvait mener seul un projet d’une telle ampleur. Aussi a-t-il été aidé par son coauteur Takashi Nagasaki qui avait déjà participé à ses succès précédents. Mais il a aussi bénéficié du soutien de Tezuka Productions et de la supervision de Macoto Tezka, le fils d’Osamu Tezuka, qui nous offre une belle postface où il évoque la genèse de ce projet et surtout combien Naoki Urasawa avait à cœur de le réaliser.

Pluto 2
Naoki Urasawa et Osamu Tezuka
Editions Kana
Collection Big Kana
2010

7,45 €

About Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Check Also

Chroniques du Gardien, Force et Destinée – Edge

Les « Chroniques du Gardien » est le premier « gros » scénario pour Force et Destinée. C’est un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *