Accueil / Livres / Fantasy / Pierres d’Albes – Les Elfes T3 – Bernhard Hennen
Bannière Institut de la Musique

Pierres d’Albes – Les Elfes T3 – Bernhard Hennen

Dernier tome de la saga Les Elfes de Bernhard Hennen, Pierres d’Albes va nous proposer une conclusion aux proportions épiques comme on les aime. Après deux premiers opus qui ne révolutionnent pas le genre mais le rendent toujours plus touffu et intéressant, l’auteur nous invite à suivre de nouveau Nuramon et Farodin, ses héros, dans une ultime aventure. Laissons-nous donc guider !

De nouveau l’illustration de couverture m’a fait penser à World of Warcraft, mais cela donne au moins une cohérence à l’ensemble de la saga, sauf que cette fois-ci je n’ai pas compris la pose du personnage ni l’ensemble du dessin. C’est vraiment dommage car au vu de l’histoire proposée, ou même de la quatrième de couverture du roman, il y avait matière à produire quelque chose d’épique mais là rien de tout ça et c’est à mon sens franchement dommage…

Farodin et Nuramon ont découvert le lieu où est emprisonnée Noroelle. Ignorant le moyen de la libérer, ils rebroussent chemin dans l’espoir de trouver une Pierre d’Albes, seul artefact capable de sauver Noroelle.

Mais une quête plus immédiate s’impose à eux. Après des centaines d’années d’exil, les deux elfes sont contraints de regagner leur royaume pour prévenir leur reine du terrible danger qui les guette : les prêtres de Tjured ont juré la perte des enfants d’Albes, et leur puissance est telle que rien ne saurait les dissuader. Une guerre sans merci s’engage alors entre ces fanatiques et les peuples libres.

Mais attaquons donc la lecture de ce roman sans nous arrêter à l’insuccès de la couverture. Nous retrouvons à nouveau nos héros qui se retrouvent face à des choix proprement dramatiques pour eux : sauver Noroelle ou bien tenter de sauver leur peuple. Parviendront-ils à accomplir les deux ? Telle est le fil conducteur du roman que nous propose Bernhard Hennen avec son talent de conteur que nous commençons à bien connaître maintenant. Comme pour les deux précédents tomes, La Chasse des Elfes et Etoiles d’Albes, ce roman ne va rien révolutionner, mais l’auteur parvient à nous emmener dans une conclusion franchement épique à une saga déjà intéressante. Pas mal de petits fils scénaristiques développés discrètement auparavant sont ici dénoués de belle manière, dont pour certains je n’avais même pas conscience… Scénaristiquement ce final est réussi en tous cas et c’est bien ce que je lui demandais : conclure la saga de belle manière par une apothéose…

La traduction est toujours d’aussi bonne qualité avec un auteur qui aime le style fluide et faire couler son histoire sur les pages et dans l’esprit du lecteur avec une facilité déconcertante. Une fois de plus pas la peine de chercher ici un style littéraire développé ou bien des métaphores de qualité : on va vers l’avant et l’action, on avance dans l’histoire à la vitesse d’un train en pleine marche et on en profite tout du long…

Pierres d’Albes conclue donc à merveille cette saga de fantasy simple, sans prétention, mais tellement rafraichissante. A aucun moment le lecteur ne s’ennuie, faisant défiler les pages à toute vitesse afin de connaître la suite des aventures de Farodin et Nuramon. Une belle démonstration de ce que la fantasy allemande a à nous proposer de mieux en tous cas !

Pierres d’Albes
Les Elfes T3
Bernhard Hennen
Bragelonne

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Vampirella Masters Series – James Robinson

Graph Zeppelin continue de nous propose d’excellents comics et notamment de rééditer quelques très très …

Name This Fucking Second Record Yourself – Dirty Rodeo

Le duo de rockeurs déjantés de Dirty Rodeo est de retour sur le devant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *