Home / Musique / Métal / Oblivion – Crematory

Oblivion – Crematory

Les allemands de Crematory nous proposent leur nouvel album, intitulé Oblivion, quelques mois seulement après leur album Live Insurrection. Il est donc temps pour moi de me plonger dans la version album pure du groupe germanique et de voir ce que cela va donc donner !

L’introduction grandiose de Expectation est parfaitement réussie, comme une entrée en scène en grande pompe du groupe pour son nouvel album, avant qu’une voix sépulcrale ne commence à nous raconter une histoire épique avant de nous présenter officiellement Crematory. Salvation vient ensuite résonner dans nos oreilles et la voix growl de Felix Stass résonne alors, relayée sur les refrains par celle de Tosse Baker en chant clair. L’utilisation des chœurs d’église nous confirme en tous cas une chose : nous sommes bien dans du metal électro-goth, et clairement la qualité est au rendez-vous de ce nouvel album ! Les rythmes de clavier de Ghost of the Past, plus rapide vient ensuite à nos oreilles et la patte électro se fait très présente et ça n’a pas été pour me déplaire. L’alchimie sonore fonctionne bien de bout en bout en tous cas. Il en va d’ailleurs de même avec Until The Dawn. On passe ensuite à l’un des meilleurs titres de l’album, Revenge Is Mine. Un clavier très présent en lien avec une batterie puissante, mais ce qui séduit le plus au final c’est tout simplement ce refrain absolument génial. Wrong Side ou encore Stay With Me sont issus de la même veine et sont de grands moments de plaisir d’écoute.

La seconde moitié de l’album s’entame parfaitement avec Stay For All Of Us qui propose un clavier à la Nightwish parfaitement géré, et un rythme enlevé donnant un résultat épique assez intéressant avec encore une fois un refrain de qualité. Puis viennent deux petits bijoux : Immortal et Oblivion. Ces deux-là sont pour moi LES chansons phares de cet album, de beaux exemples de la qualité globale de ce que peut produire Crematory. Cemetery StillnessBlessed et Demon Inside concluent l’album de manière un peu plus classique au final mais toujours aussi bonne pour les oreilles…

Avec Oblivion les Crematory démontrent encore, s’il en est besoin, qu’ils font partie des maîtres incontestés du metal gothique germaniques et que ce n’est pas prêt de s’arrêter… A quand un passage sur scène en France ????

Oblivion
Crematory
Steamhammer
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Le Serment des Gardiens – Les Rois Déchus T1 – Gail Z. Martin

C’est avec plaisir que j’ai découvert Gail Z Martin avec son premier tome de la …

Electric Eel + Fire Fire Fire + Redcoal – Supersonic – 31/07/2018

Le Supersonic est un fervent défenseur de la musique en proposant la plupart du temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *