Accueil / Nouveau Printemps – Préquelle à La Roue du Temps – Robert Jordan

Nouveau Printemps – Préquelle à La Roue du Temps – Robert Jordan

La Roue du Temps est le phénomène 2012 des éditions Bragelonne et dès le mois de mars ils nous ont proposé 3 romans de cet univers : la réédition des deux premiers opus, et une préquelle totalement inédite. C’est de cette dernière que je vais vous parler maintenant.

La couverture de cette préquelle est sensiblement la même que celle des deux autres opus à ceci près que la couleur de couverture change. Du bleu ciel de l’Oeil du Monde, on passe au vert jade du plus bel effet. Et le lecteur retrouve toujours le sigle de la saga mis en place par Lee Gibbons.

La présentation de l’éditeur nous en dit un peu plus sur cet inédit et son contenu :

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.
Un enfant vient de naître sur les flancs du pic du Dragon. Pourrait-il être le sauveur annoncé par les prophéties ? Moiraine Damodred et Siuan Sanche, deux jeunes Acceptées de la Tour Blanche, se lancent à sa recherche.
Venu à Tar Valon pour succomber héroïquement face aux terribles Aiels, Lan Mandragoran a la surprise de survivre… et de vaincre, puisque ses ennemis battent en retraite. Mais que faire d’un avenir, quand on  a cru devoir y renoncer ?
Après sa rencontre fortuite avec Moiraine, le guerrier n’aura plus à se poser la question.

Premier point important : cette préquelle se lit indépendamment des deux autres tomes parus en même temps et la compréhension de chacun d’eux n’est pas soumise à la lecture des autres. En fait, ce tome 0 est avant tout un élément de lecture plaisant pour le lecteur amateur de fantasy, qui ouvre la possibilité de l’amener au cycle classique. Le lecteur découvrira Lan et Moiraine bien plus jeunes, au cœur de la tourmente de la guerre contre les Aïels. Le premier fait un cours passage au début du roman où il est expliqué qu’il se bat comme un acharné contre l’ennemi. La seconde prend plus de place au cœur de cette première partie puisque tout son parcours d’Acceptée sera décrit, permettant au lecteur de beaucoup mieux comprendre ce que sont les Aes Sedaï, sorcières mystérieuses auxquelles le lecteur ne comprend au départ pas grand-chose… Ensuite, Lan revient sur le devant de la scène, jusqu’à sa rencontre avec Moiraine, qui va changer sa vie, mais pas à la manière d’un conte de fées…

D’un point de vue scénaristique, je n’ai vraiment rien à redire sur cette préquelle puisque ma principale accusation contre le premier tome de La Roue du Temps a été le nombre important d’éléments repris du Seigneur des Anneaux. Ici rien de tout cela. Le lecteur se trouve face à un récit de fantasy, certes très classique, mais particulièrement bien orchestré par un auteur de talent.

La possibilité d’en apprendre plus sur deux des personnages les plus importants de la saga est loin d’être négligeable. En effet, Lan et Moiraine vont avoir un grand rôle dans toute la série et le fait de connaître leur passif, la relation exacte qui les unit… est un avantage pour mieux comprendre ce qui va ensuite se dérouler. La question de l’Enfant né sur le Pic du Dragon est également posée et donne différents éclaircissements sur l’ensemble de la trame de La Roue du Temps. Cette préquelle est également pour Robert Jordan l’occasion de développer plus avant son univers, de lui donner plus de consistance encore si tant est que cela soit vraiment possible. Qu’il s’agisse des Aes Sedaï, de la guerre contre les Aïels, de l’histoire de la Flétrissure, tout est mis en œuvre pour expliciter en quelques 400 pages toutes les zones d’ombres des deux premiers tomes.

La traduction de Jean-Claude Mallé est d’excellente qualité et je n’ai trouvé pratiquement aucune coquille, alors que cela m’avait un peu gêné dans l’Oeil du Monde. Un excellent travail éditorial, donc, pour donner de l’ampleur à l’une des plus grandes sagas de fantasy jamais écrites.

Nouveau Printemps est donc une de ces préquelles dont le lecteur se souvient. Trop souvent des auteurs font des opus purement explicatifs précédant leurs sagas classiques, mais cette fois Robert Jordan nous propose de vivre, aux côtés de deux de ses héros phares, une véritable aventure, une intrigue forte qui servira et aura des conséquences sur la suite du cycle. Pas forcément pleinement convaincu par le premier tome, malgré un plaisir de lecture fort agréable, cette préquelle m’a réellement convaincu du bien-fondé de la reprise de la série par Bragelonne et des avantages que le lectorat trouvera à redécouvrir cette grandiose saga…

Nouveau Printemps
Préquelle à La Roue du Temps
Robert Jordan
Couverture de Lee Gibbons
Traduction de Jean-Claude Mallé
Bragelonne

23 €

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La stratégie Ender – Orson Scott Card

Andrew Wiggin, dit Ender, n’est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses ...

Watch Dragon ball super