Accueil / Livres / Maurice G. Dantec (1959 – 2016) , pour l’été et pour l’éternité.

Maurice G. Dantec (1959 – 2016) , pour l’été et pour l’éternité.

Maurice G. Dantec    Il a quitté ce bas monde le 25 juin dernier mais il est toujours là, caché entre les lignes de ses polars techno-thrillers futuristes, à l’affût entre les milliers de pages de ses livres, disséminé dans le brouillard de poussière numérique qui est en train de devenir notre monde. Il aura marqué les années quatre-vingt-dix avec ses thrillers denses, effrayants, futuristes – La Sirène rouge, Les Racines du mal – puis le début des années deux mille avec le premier tome de son Théâtre des Opérations, journal métaphysique et polémique, Babylon Babies et Villa Vortex. Si la décennie suivante décevra – polémiques et provocations inutiles, postures prophétiques répétées, basculement progressif vers la psychose, brouilles avec ses éditeurs successifs, romans et essais bien en deçà de ce que l’on pouvait attendre, mais marqués par d’indéniables fulgurances –, Maurice Dantec restera comme un écrivain d’envergure dépassant le cadre strict des littératures de genre, capable de publier aussi bien en polar et en science-fiction que dans la collection blanche de chez Gallimard. Un auteur, une figure, et une prose définitivement à part, qu’il ne faut pas hésiter à lire et à relire.

Eldricht Tales

A propos de Alaric

Lecteur surtout de littérature générale, mais fervent défenseur des littératures de l’imaginaire dès qu’elle transcendent le genre et viennent nourrir, et même enrichir, le domaine précité. Pas très attaché aux étiquettes, donc, et toujours prêt à plonger dans un volume original, en espérant y trouver une de ces œuvres qui sont capables de s’inscrire dans la durée.

Lisez aussi

Déracinée – Naomi Novik

Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt …

L’homme invisible – H. G. Wells

  Cette histoire culte mérite d’être (re)découverte, et se montre intéressante à plus d’un titre. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *