Home / Musique / Métal / Mary’s Blood – FATE

Mary’s Blood – FATE

Issu de l’underground, Mary’s Blood avait déjà sorti un premier album avant de signer en 2014 avec une major japonaise et de publier l’excellent Countdown To Evolution dont le clin d’œil à Megadeth est évident. Le single Marionnette avait fait parler dans le milieu, non seulement en raison de la qualité des musiciennes, dont la technique est impressionnante, mais aussi grâce à la puissance de ce titre et au physique des membres du groupe. Il faut savoir qu’au Japon, rien n’est laissé au hasard et que le visuel compte autant que la qualité des compositions et la maîtrise des instruments. Saki, la guitariste, possède un toucher et une dextérité assez incroyable et la section rythmique assure.

Voici donc qu’arrive le troisième opus sur cette major, intitulé Fate, et qui est déjà sorti au Japon fin 2016, mais ne nous arrive ici que maintenant. Démarrant par Counter Strike, un titre heavy, au rythme saccadé, cet opus nous plonge directement dans un power metal qui déboule à cent à l’heure, et qui voit la chanteuse Eye faire preuve d’une maîtrise vocale étonnante, tandis que la section rythmique de Rio et Mari soutiennent un riff énorme. Le ton est donné. S’ensuivent alors des hymnes metal comme Self-Portrait, Change The Fate à l’introduction mélancolique avant un déferlement sonore, ou l’énorme Queen Of The Night qui clôt cet opus, en mêlant riff puissant, rythmique saccadée, changements de rythmes, piano et chant envoûtant. Du grand art. Assurément l’un des meilleurs moments de cet excellent album.

Et pourtant, les superbes moments ne manquent pas sur FATE, en témoigne Nautical Star, dont la construction, originale et maîtrisée, nous apporte une nouvelle preuve du talent de Mary’s Blood. Même lorsque la musique devient plus mélodique, presque metal pop avec HANABI, le talent du groupe permet de rendre cette chanson agréable. Mary’s Blood possède le talent des artistes capables de nous offrir différentes palettes de couleurs, allant de l’accessible In The Rain, une ballade poignante qui propose un solo monstrueux, au titre metal par excellence qu’est Shall We Dance ? que ne renierait aucun groupe européen et qui rappelle parfois le meilleur de Loudness.

En onze morceaux, Mary’s Blood nous prouve une nouvelle fois qu’il appartient aux meilleures formations japonaises. Fate est un album indispensable à tout amateur de metal.

 

Mary’s Blood
FATE
JPU Records
2017

About Denis

Check Also

Funky Queen — Black Mirrors

Black Mirrors est un groupe belge composé de Marcella Di Troia (chant), Pierre Lateur (guitare),  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *