Home / Livres / BD, comics & mangas / Malicious Code T1 – Ikeno Masahiro

Malicious Code T1 – Ikeno Masahiro

album-cover-large-20151Entre Je suis une légende et Battle Royale, Malicious Code est un manga explosif, tout juste paru en mai dernier ! Prélude à une série de quatre tomes, il inscrit Ikeno Masahiro comme l’un des auteurs du moment. Pourtant méconnu en France, l’auteur frappe fort : pouvoirs issus d’une terrifiante pandémie et complot gouvernemental sur fond d’anticipation composent cette recette détonante. On en regretterait presque les quelques petits défauts qui ponctuent le récit. Mangaphiles, échapperez-vous à la malveillance ?!

En 2034… Hiiro Sakaki est sur le chemin du lycée lorsque son bus de ramassage scolaire est attaqué par une fille aux yeux rouges. Quand Hiiro reprend ses esprits, il réalise qu’il se trouve en plein Tôkyô. 

L’accès à la ville est pourtant interdit depuis dix ans, à la suite d’une contamination fulgurante causée par un virus dévastateur. Des garçons et des filles aux caractéristiques particulières se retrouvent désormais dans la ville… 

Hiiro apprend qu’une redoutable « malveillance » est gravée à l’intérieur de son corps ! 

Les ruines du célèbre quartier de Shibuya servent de toile de fond à ce récit d’anticipation où l’action se mêle parfaitement aux pouvoirs psychiques. 

Tôkyô est devenue un no man’s land à cause d’une pandémie à la virulence dévastatrice. Le Japon ayant perdu près de 20% de sa population, le gouvernement n’a  pas trouvé d’autre solution que de circonscrire le foyer du virus. A priori rien de nouveau sous le Soleil, nous direz-vous ! Au contraire, Malicious Code suscite un vif intérêt car les rares personnes infectées ayant échappé à la mort disposent d’un mystérieux code. Une fois activé, les protagonistes développent des pouvoirs meurtriers… Hiiro et quelques-uns de ses camarades vont débarquer dans une arène monstrueuse et faire face à des règles qu’ils ne connaissent pas. Les seules certitudes sont qu’ils possèdent tous des yeux rouges et que leurs semblables n’ont qu’une seule envie : les exterminer.

Le plus 

Le gros atout de Malicious Code est son chara-design. Très travaillé et rythmé, il ne laisse place à aucun amateurisme. Vous aurez d’ailleurs la chance de profiter de pages colorisées qui n’existent pas dans la version japonaise. Petit cadeau de l’auteur !

Le moins 

Le lecteur a du mal à s’attacher aux personnages. Ceux-ci sont fades, l’action quasiment omniprésente ne permettant aucun travail d’introspection nécessaire à un tel scénario. Sans réel travail autours du passé et sentiments des protagonistes, seul le secret entourant le mystérieux virus est propre à enthousiasmer le lecteur.

En bref, Malicious Code T1 est le gros coup de coeur de ces derniers mois, au même titre que L’attaque des Titans de Hajime Isayama. Si vous souhaitez vous lancer dans une série courte (4 tomes en prévision), nous ne pouvons que vous conseiller celle-ci. Bonne lecture !

Malicious Code T1
Ikeno Masahiro
Edition Komikku
Collection Shonen

7,90 €

About Hadrien

Hadrien a baigné toute son enfance dans la fantasy et le fantastique. Grandissant au rythme des célèbres aventures de Harry Potter, il est l’un des plus grands fans d’Erik L’homme. Mais la révélation a sans doute été David Gemmell qui lui a ouvert les portes de la fantasy anglo-saxonne. Auteur amateur, Hadrien a eu le plaisir d’être membre du Prix Imaginales des Lycéens d’Epinal 2007 et 2008. Il a également participé au concours de nouvelles fantastiques de Gerardmer en 2008. Ces quelques expériences du monde de la littérature lui donnent le goût du livre et le poussent à se chercher et à développer son style littéraire. Il espère pouvoir un jour publier ses propres oeuvres pour apporter sa pierre à l’édifice francophone.

Check Also

Colorado Kid – Stephen King

  L’un s’appelle Dave Bowie, l’autre Vince Teague. L’un est gros, l’autre est mince. L’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *