Home / Musique / Métal / Machine Messiah – Sepultura

Machine Messiah – Sepultura

Quatre ans après l’album The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart , Sepultura est de retour avec un nouvel opus Machine Messiah.

Plongeons de suite ensemble dans cet album:

Celui ci s’ouvre sur le titre éponyme Machine Messiah et là, l’évidence saute de suite au yeux : l’album sera ORIGINAL , avec énormément d’inspirations différentes…

Dès ce premier titre, en effet, l’on ne peut qu’être impressionnés par l’orientation prise par le groupe : le morceau est mid tempo, voire lent et, surprise, Derrick Green nous surprend par son chant clair et lourd, qui donne une sensation d’oppression….morceau original et très intéressant !

Après un I Am The Ennemy relativement plus classique, le groupe puisse dans ses inspirations orientales sur Phamtom Self… encore un morceau original et très réussi !!

Le morceau suivant ; l’instrumental Iceberg Dances se veut lui aussi une réussite : ce morceau, d’instant en instant, nous transporte dans diverses ambiances, du metal aux sons latinos, en passant par de la guitare acoustique… superbe composition !

Après une seconde partie d’album plus classique , qui ravira les fans les plus anciens et les plus  » Die hard » de Sepultura ( avec des solos de Mister Kisser toujours aussi propres et superbes à écouter ) ; l’opus se termine sur le morceau Cyber God, qui , comme Machine Messiah, se veut très lent, avec un chant clair, et, surtout , une ambiance pesante et lourde….une réussite.

Pour conclure, cet album se veut donc relativement original, et explore des facettes et des influences inédites du groupe, tout en gardant certains morceaux plus classiques, avec des riffs inspirés par les premières heures du combos.

Alors certes, il y a certainement un ou deux riffs plus faiblard que le reste de l’album, mais , honnêtement, au vu de nombre d’excellent morceaux que propose cet album, il n’y a plus qu’a espérer que le groupe en joue un maximum en live, car il y a de quoi contenter les fans les plus anciens du groupe, tout comme ceux qui aiment découvrir de nouvelles sensations et expérimentations en écoutant ce groupe qui n’a pu rien à prouver, mais qui a encore beaucoup à dire et à explorer !!

Tracklist

1. Machine Messiah
2. I Am The Enemy
3. Phantom Self
4. Alethea
5. Iceberg Dances
6. Sworn Oath
7. Resistant Parasites
8. Silent Violence
9. Vandals Nest
10. Cyber God

Machine Messiah
Septultura
Nuclear Blast 
2017

About Yann Iridium

Jeune homme ( si,si encore à mon âge !! ) de 34 ans , et né en 1982, je suis passionné de musique (éclectique ,mais j'écoute principalement du hard rock et du métal) ,mais également de moto (Rossi), cinéma (ahhh le fantastique , l'horreur et la science fiction :) ) de tatouages et de piercing , ainsi que de jeux vidéos (retrogaming!!), photographie (je suis modèle très occasionnel)... en bref passionné de toutes ces choses ou l'on peut être créatif et sortir un tant soit peu du réel.... Grand fan de guitare, je joue dans plusieurs projet musicaux en tant que guitariste (voir bassiste, c'est bien aussi la basse ), et , de ce fait, c'est avec une grande motivation que je me joins à vous, afin de vous faire partager ma passion pour la musique , au travers des chroniques de cd et des reports concerts... que j'espère vous prendrez plaisir à lire :) Une dernière chose : Rockin' in a free world Brothers !!!!

Check Also

The 13th Hour – Onirik Illusion

  Quelques années après leur démo éponyme Onirik Illusion (sortie en 2008), le sextet parisien revient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *