Home / L’Invocation – Pouvoirs Obscurs T1 – Kelley Armstrong

L’Invocation – Pouvoirs Obscurs T1 – Kelley Armstrong

J’avais découvert Kelley Armstrong avec sa série des Femmes de l’Autremonde qui m’avait laissé un bon souvenir. Je me suis donc risqué à lire le premier tome d’une série young adult sorti chez Castelmore. Je ne suis pas forcément un grand amateur de littérature pour jeunes gens, craignant parfois à tort que cela tourne à la séance sentimentale emplie de mièvreries. Mais avec Pouvoirs Obscurs j’ai été totalement épaté comme vous allez rapidement le comprendre.

La couverture est très réussie et elle reste dans la veine de tout ce que l’on peut voir sur les étals des libraires en matière de bit-lit ou d’urban-fantasy. Une jeune fille fort jolie à priori qui manipule un bijou de couleur rubis, qui aura une grande importance au fil de l’histoire. Il s’agit donc d’une belle enveloppe pour un roman de qualité. La présentation de l’éditeur nous mets dans l’ambiance :

Chloé rêve d’avoir une vie normale. Mais des fantômes la traquent!
Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d’elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l’envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins prétendent qu’elle souffre de schizophrénie…
Mais d’autres pensionnaires ont l’air, eux aussi, de cacher d’étranges secrets… Ce n’est sûrement pas une coïncidence. Aussi, quand un de ses camarades lui dit qu’elle est peut-être nécromancienne, Chloé décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l’endroit mystérieux où elle est enfermée…

Le lecteur va donc découvrir le personnage de Chloé, jeune fille américaine de 115 ans des plus classiques avec les préoccupations habituelles. Jusque-là rien de choquant, mais rapidement elle va voir des fantômes. Ce seul fait va bouleverser sa vie et elle va être envoyée dans un étrange pensionnat qui semble tenir plus de l’antichambre à l’asile psychiatrique plutôt que de la colonie de vacances. Mais Chloé va se rendre compte que ce ne sont pas des hallucinations qu’elle a mais bel et bien un pouvoir des plus obscurs.

Ici il n’est pas question de vampires, et soyons francs cela fait un bien fou. J’en ai un peu marre de voir toujours des héroïnes sexy interragir avec des monstres buveurs de sang. Et Kelley Armstrong nous propose ici un pur romand d’urban-fantasy où l’on découvrira des sorciers, des chamans, des lycanthropes,… autant de personnages sympathiques que j’ai pris plaisir à découvrir.

Mais la particularité de ce titre est tout de même de nous proposer un scénario réellement passionnant. Je me suis pris au jeu et finalement la seule particularité qui classe le roman en young adult est l’âge de l’héroïne. Car sinon je me suis trouvé face à un scénario immersif, extrêmement bien conçu comme un huis clos psychiatrique réellement inquiétant. Des personnages forts viennent renforcer Chloé. Mention spéciale pour Derek, qui est de loin le personnage le plus surprenant et celui qui m’a le plus intrigué au fil de ma lecture avant d’en apprendre plus sur lui à la fin du premier opus de la série.

Le style de Kelley Armstrong est particulièrement fluide et va à l’essentiel. Ici pas question de tomber dans les défauts trop souvent vus en bit-lit de romancer une histoire d’amour de manière totalement mièvre. Les sentiments existent de loin en loin mais elle préfère nous développer une histoire prenante plutôt que de nous inviter à vivre une paranormal romance. Personnellement je préfère largement cela.

L’Invocation est un premier tome d’excellente qualité pour une série qui s’annonce sous les meilleurs auspices. Kelley Armstrong a su me séduire au fil des pages, me faisant entrer dans son univers, me berçant de sa plume. Je me suis jeté sur le tome 2 à peine celui-ci conclut, ce qui est chez moi signe d’une excellente lecture. Surpris et satisfait, je ne demande pas mieux à un roman d’urban-fantasy…

L’Invocation
Pouvoirs Obscurs T1
Kelley Armstrong
Castelmore

12,90 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Howlin’ Machines – Fever

  Jeune power trio parisien, formé fin 2016, Howlin’ Machine nous prouve que la valeur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *