Accueil / Musique / Métal / LIFE – Adagio

LIFE – Adagio

Les albums qui vous restent en tête, que vous continuez à écouter longuement, ne sont pas légion quand vous chroniquez de la musique. Eh bien Adagio à parfaitement réussi à ce jeu avec sa dernière production, LIFE. Parfaitement produit, composé et exécuté avec talent, il parvient sans peine à se classer dans les excellentes surprises de 2017. Mais entrons plus avant dans ce qui se cache derrière cette magnifique pochette aux accents indiens étranges.

L’album ouvre sur LIFE, et son magnifique instrumental suivi d’un morceau de métal symphonique qui a tout pour rentrer dans les annales. Les instruments se mêlent à la perfection, vocalement tout est parfait. Une de ces entrées en matière dont on se souvient ! Subhramanya et ses accents orientaux viennent ensuite à nos oreilles et une fois de plus la séduction est au rendez-vous. Sur ce morceau les alternances de rythme sont particulièrement intéressantes et démontrent la maîtrise que le combo a de son sujet. The Ladder est un peu la piste emblématique de l’album : des paroles fortes, un son exceptionnel, tout est mis en œuvre également pour que l’auditeur se souvienne de la chanson tant le rythme est entêtant. The Grand Spirit Voyage vient ensuite nous séduire avec ses rythmes doux de flûte et de percussions. Comme d’habitude les instrus d’Adagio sont de purs bijoux, vite rejoins par les éléments metal classiques que l’on aime tous. Cette chanson est un poil plus douce à mon sens que le reste même si le refrain donne une sympathique énergie.

Darkness Machine et I’ll Possess You sont bâties sensiblement sur le même modèle : des couplets lents, envoûtants, suivi de refrains plus épiques. La recette fonctionne en tous cas à merveille sur moi car je suis plus que séduit par cet album. Secluded Within Myself propose quelque chose de plus mélancolique, de plus introspectif et progressif qu’avant et cela rend la piste encore plus agréable à l’écoute. Trippin Away est LA ballade parfaite. Cette chanson est un pur bijou de composition car chaque instrument crie son émotion de manière particulièrement impressionnante. Le refrain est un grand moment également. C’est l’une des chansons que je retiendrais particulièrement de cet album. Et enfin l’ensemble de conclue sur le très bon Torn qui parvient à nous proposer une version condensée de tout ce que l’on a adoré avant.

Avec LIFE Adagio propose un album abouti, parfaitement maîtrisé et qui a mon sens rentrera dans les annales du métal symphonique et progressif tant il est impeccable. Et pour les avoir vu sur scène au Petit Bain fin 2016 je peux vous dire qu’ils savent parfaitement assurer sur scène également !

LIFE
Adagio
Klonosphere
2017

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bastard – Stahlmann

Stahlmann est un groupe allemand d’éléctro industrielle, comprendre : électro pour métalleux, qui mêle donc ...

Watch Dragon ball super